En prodiguant une ambiance qui n'est pas sans rappeler un certain Ico, A Shadow's Tale joue la carte poétique du "jeu d'auteur".

C'est un fait : Ico et Shadow of the Colossus ont marqué leur époque de part leurs ambiances atypiques, aux antipodes des jeux de fights habituels. On a d'ailleurs commencé à parler de "Jeux d'auteurs" comme on parle de "films d'auteur" sans vraiment savoir à quoi ça correspond finalement...

A Shadow's Tale propose une telle ambiance, mais ne peut absolument pas tenir la comparaison face aux oeuvres d'Ueda, tout simplement parce que ses mécaniques et surtout son message sont beaucoup plus modestes.
Le principe est pourtant aussi original qu'intéressant : plutôt que de jouer le héros, on joue son ombre... Ce dernier étant prisonnier au sommet d'une tour qu'il faudra petit à petit escalader.

A Shadow's Tale sur Wii.
A Shadow's Tale sur Wii.

Tout cela donne lieu à des finesses de gameplay pour le moins incongrues : une grille entre deux murs, avec ses pics acérés pourra vous retirer un peu de votre vie par exemple !
Lors des premières heures de jeu, on s'émerveille de ces nouveautés, bercé par l'ambiance zen tant au niveau des graphismes - simples et efficaces - que de la musique - plutôt des ambiances que des mélodies.

Mais voilà, passé plusieurs heures, le jeu ne se renouvelle absolument pas, et au final la douzaine d'heures qu'il demande pour en voir le bout est certes étonnante pour un jeu de plate-formes, mais surtout éprouvante pour le joueur. Si au début on le butine en faisant deux ou trois niveaux par sessions, la fin du jeu tire beaucoup trop en longueur et le ravissement des premières heures devient la gageure du côté déjà vu.

C'est vraiment dommage, car le tout est assez intéressant pour être découvert. On peut également regretter l'absence de message ou même de réflexion chez le joueur, bref, en gros ce que l'on espère d'une oeuvre dite d'auteur.
Je remercie toutefois Hudson d'oser nous proposer quelque chose qui sorte de l'ordinaire et vous invite à l'essayer par vous-même afin de vous en faire une idée plus nette.


La patte graphique est très particulière.
La patte graphique est très particulière.

moyen

A Shadow's Tale

A Shadow's Tale est très original, certes, mais peine à captiver du début à la fin. Si les premières heures sont rafraichissantes à souhait, les dernières sont superflues, malheureusement.

La note : 3/6 (moyen)