Aero the Acrobat est un édité par Sunsoft et développé par Iguana, ceux qui nous pondront Turok sur Nintendo 64 quelques années plus tard.

Vous incarnez donc une chauve-souris, d'où le jeu de mot un peu vaseux de "acro-bat".
Vous évoluez donc dans le monde du cirque. Logique. Les mondes à traverser ont toujours quelque chose d'assez festif : le cirque, le parc d'attraction, la forêt... Seul le musée se veut beaucoup plus sombre, dernier niveau oblige. Chacun comprend pas mal de niveaux, procurant à la cartouche une bonne durée de vie... Pour celui qui aura le courage d'aller jusqu'au bout.

Eh oui, Aero The Acrobat est difficile, très difficile même. La faute à une maniabilité qui se veut originale mais qui ne parvient pas à faire mouche. L'inspiration est assez claire : Sonic. En avançant, votre personnage prend de la vitesse, et en appuyant à nouveau sur le bouton de saut une fois en l'air, vous balancez une attaque tournoyante. Et c'est là que ça part en vrille (oui, moi aussi je peux balancer des blagues vaseuses) : vous ne pouvez attaquer qu'en diagonale, ce qui demande beaucoup de précision et qui, dans le feu de l'action, s'avère généralement désastreux. Heureusement, il est possible de se faire toucher plusieurs fois avant de perdre une vie et les check points sont assez rapprochés. Mais tout de même, la frustration prend vite le pas sur le plaisir de jeu.

Aero The Acro-bat sur Super Nintendo.
Aero The Acro-bat sur Super Nintendo.

Tout au long du jeu, des éléments directement issus du monde du cirque vous aideront à progresser : canons pour vous torpiller au loin, étoiles pour vous téléporter, trapèze, monocycles, etc. Autant de façons de jouer différentes, et pas toujours très heureuses, encore une fois.
Le jeu se veut résolument axé plate-forme plutôt que action. Du coup, on doit beaucoup plus souvent tâcher d'atteindre des endroit pas évidents plutôt que d'éviter les adversaires.

La réalisation est plutôt bien foutue, avec une touche typiquement américaine, à l'opposée de l'école japonaise. Cela rappelle ainsi un jeu sur Amiga par exemple. La musique est agréable et colle bien au côté fête foraine.


Le jeu est très coloré.
Le jeu est très coloré.

moyen

Aero the Acro-Bat

Aero The Acrobat n'est qu'un simple petit jeu de plate-formes. Pas très innovant, il souffre d'une maniabilité hasardeuse et d'une difficulté assez élevée. A réserver aux fans de plate-formes.

La note : 3/6 (moyen)