Andro Dunos n'est certainement pas le shoot le plus connu de la Neo Geo... Il suffit de l'essayer pour comprendre pourquoi.

Visco est un habitué de la Neo Geo ; entre les adaptations de sport (Goal! Goal! Goal!), les relatifs plagiats (Puzzle de Pon!) et les jeux de baston (les Breakers), le développeur n'a su que rester second couteau dans le monde de l'arcade made by SNK.

Avec cet Andro Dunos, c'est exactement la même chose : c'est sympathique, mais ça manque cruellement de tripes et d'originalité pour rester dans la tête du joueur.
La patte graphique se démarque toutefois de la concurrence. Certes, on retrouve les stéréotypes du genre, mais avec un côté cartoon qui atténue l'aspect violent de ce genre de jeu. Le tout manque toutefois de profondeur, c'est assez limite de sortir ça sur NeoGeo et MVS, les graphismes étant très typés 16 bits. Même chose pour les musiques, qui resteront pas dans les mémoires.

Andro Dunos sur Neo Geo.
Andro Dunos sur Neo Geo.

Le gameplay est tout ce qu'il y a de typique du genre : vous récupérez des power up en abattant des chaines d'ennemis, ce qui vous permet d'augmenter votre puissance de feu, de récupérer des missiles et autres modules qui vous aideront à mener à bien votre tâche. Il est possible, à tout moment, de changer d'arme parmi un panel de quatre.
Le gameplay est assez souple et efficace, le jeu n'étant pas trop difficile. Les adversaires et autres boulettes ne sont jamais très nombreux à l'écran. On sent l'influence de R-Type dans le titre de Visco, mais absolument pas l'inspiration qu'on les développeurs d'Irem.

Les niveaux s'enchainent donc sans grande surprise, reste le plaisir de pouvoir jouer à un shoot sur la Neo Geo, qui en compte tout de même moins que des jeux de baston... Mais dans le genre, on fait beaucoup mieux sur la plate-forme mythique de SNK.
moyen

Andro Dunos

Andro Dunos n'est qu'un shoot de seconde zone, qui mérite à peine sa place sur ce support mythique qu'est la Neo Geo.

La note : 3/6 (moyen)