Alors dans la famille foutage de gueule, nous tenons là un très beau représentant du genre.

Je ne reviendrai pas sur la qualité générale de la série Angry Birds. Ou alors très rapidement : c'est très simple, mais également très addictif, avec un moteur physique intéressant laissant ce qu'il faut de hasard et de skill pour venir à bout des niveaux et faire le meilleur score.

Au bout d'un moment, après des tonnes de versions, on fini tout de même par se lasser... Jusqu'à Angry Birds Star Wars, que tout geek qui se respecte ne peut s'empêcher de vouloir essayer.

Angry Birds Star Wars sur PS Vita.
Angry Birds Star Wars sur PS Vita.

A l'origine, le jeu est sorti sur Smartphones et tablettes. Il sera pas la suite adapté sur PS Vita et 3DS... et même sur consoles de salon (là, désolé, mais je n'ai pas osé essayer).

Juste la version Star Wars. Rien d'autre. Le tout pour 30 euros, là où le jeu originel coûte 0,89 centimes sur iTunes. Oui, je suis un pigeon, j'ai acheté le jeu (heureusement, il était bradé, mais toujours bien plus cher que sur la boutique d'Apple). On va dire que c'est pour la collection, et parce que j'aime le risque (après tout, j'ai bien terminé Plus Belle la Vie sur DS).

Du coup, même pas peur, je mets la cartouche de ce Angry Birds Star Wars dans ma PS Vita et je lance le jeu. Je commence à graisser mon écran avec mes gros doigts, tout en en tâchant de lancer mon premier piaf. Or là, rien ne se passe, je bouge l'écran, c'est tout. Je découvre rapidement que l'on peut tirer avec l'écran arrière de la console. Finalement, c'est pratique et ça libère l'écran ? En fait non, mon cerveau n'est pas habitué à une telle maniabilité, si bien que je me rabat sur le stick et les boutons.

Et bien là non plus, ça ne le fait pas : c'est bien trop sensible pour pouvoir jouer la précision. Le bilan est donc simple : on ne peut pas y jouer de façon classique. Et j'ai eu beau avoir insisté, rien n'y fait : ils ont massacré la maniabilité si instinctive de la version originelle.
ils le vendent ça ?!?

Angry Birds Star Wars

Non content de vendre un jeu 30 fois plus cher que sur téléphone portable, on se retrouve ici avec une adaptation qui bousille de gameplay originel. Bravo, il fallait le faire.

La note : 1/6 (ils le vendent ça ?!?)