Art of Fighting, jeu bien connu des possesseurs de Neo Geo, arrive sur Megadrive. La comparaison entre ces deux versions est totalement intenable, mais le jeu qui nous intéresse ici reste correct.

Art of Fighting sur Neo Geo était déjà atypique. Comprenez par là que le jeu se jouait à trois boutons : un pour les poings, un pour les pieds et un dernier pour la concentration. Un frappe rapide sur un bouton de coup sort un coup faible tandis qu'un appui plus long permettra de sortir un coup plus fort. Cela rappelle un peu les premières bornes d'arcade de Street Fighter où la puissance des coups à l'écran était à l'image de celle, réelle, des joueurs qui se bousillaient les doigts. Sauf que là, c'est beaucoup plus simple. Cela demande toutefois un sacré temps d'adaptation, le jeu étant réputé pour sa rigidité, même pour l'époque.

Le dernier bouton sert quant à lui à recharger la barre de ki, qui se trouve sous la barre de vie. Cette dernière est votre jauge d'endurance et de puissance : les plus gros coups vous boufferont des parties de cette barre de special. Cela donne au titre tout ce côté technique qui aura marqué plus d'un joueur.

Art of Fighting sur Megadrive.
Art of Fighting sur Megadrive.

Tout cela, on le retrouve sur Megadrive. Y compris la scénarisation du mode solo. Dans ce dernier, on a beaucoup de cut-scenes entre les bastons. En revanche, il n'est possible de choisir qu'entre deux personnages, Ryo et Robert. Heureusement en mode versus, ce nombre est poussé à une dizaine.

L'autre grande particularité d'Art of Fighting dans sa version originale, c'est sa réalisation. Les sprites sont énormes et le tout est vraiment splendide, avec des zooms qui ont beaucoup fait parler d'eux à l'époque. Avec cette mouture Megadrive, tout cela à sauté. Plus de zoom, et des sprites plus petits, mais qui restent de bonne taille. Le reste de la réalisation fait tout de même honneur à la 16 bits de Sega.
Par rapport à la version Super Nintendo, c'est même un petit cran plus fin, puisque cette version Nintendo propose des zooms qui détériorent quelque peu le rendu graphique de l'ensemble.

Chose assez étonnante, on a perdu pas mal de choses au niveau de la configuration lors du passage du Japon à l'Europe. Alors que la plupart du temps les développeurs optent pour une baisse de la difficulté, l’absence de choix dans la version européenne rend le jeu vraiment très (trop!) difficile.


Une adaptation très réussie.
Une adaptation très réussie.

bon petit jeu

Art of Fighting

Art of Fighting sur Megadrive est un très bon jeu de baston. Certes, il ne faut surtout pas comparer avec la version Neo Geo, mais il faut avouer que l'ensemble sur la 16 bits de Sega a tout de même de la gueule.

La note : 4/6 (bon petit jeu)