A peine un an après Assassin's Creed 2, on retrouve Ezio avec le plus grand des plaisirs.

Pourtant, voir arriver un nouvel épisode aussi peu de temps après la sortie d'un jeu aussi énorme qu'Assassin's Creed 2 pouvait augurer du pire. Fort heureusement, il n'en est absolument rien.

Cette fois, en dehors d'une ou deux petites incartades ponctuelles, l'ensemble de l'aventure se passe dans Rome au début des années 1500. La carte est en revanche beaucoup plus grande que dans les précédents épisodes, et sait proposer des environnements variés.
Ainsi, le centre ville se veut très actif alors que les alentours s'affirment riches en ruines de l'époque romaine. Car il faut savoir qu'au XVIème siècle la ville de Rome se veut beaucoup plus réduite qu'à la grande époque de César.

Assassin's Creed Brotherhood sur Xbox 360.
Assassin's Creed Brotherhood sur Xbox 360.

Le scénario fait directement suite à Assassin's Creed 2. Ceux qui ont terminé ce jeu n'en seront d'ailleurs pas étonnés. Il est d'ailleurs très utile d'y avoir joué pour réellement apprécier le background très riche de Brotherhood. On regrette par contre que l'histoire générale de la série n'avance finalement pas plus que ça.

Reste qu'évoluer dans cette Rome est tout simplement grisant. Les développeurs ont amélioré encore un peu leur moteur, principalement au niveau des cinématiques où les personnages sont beaucoup mieux rendus et plus expressifs.
Le gameplay a également été lissé en moult points et de nombreuses quêtes annexes jalonnent le jeu, si bien que moi qui ne suis pourtant pas fan des "à côtés" proposés dans les jeux, je l'ai terminé jusqu'au trognon. Il faut avouer que rénover cette grande ville est particulièrement addictif.

Les missions de scénario sont également variées, mais j'ai regretté un côté un peu trop "die and retry" qui donne la mauvaise impression qu'il n'y a qu'une seule solution pour venir à bout de la mission. cela tranche radicalement avec le sentiment de liberté qui découle du reste du jeu, et c'est un peu dommage, sans être toutefois rédhibitoire.
La durée de vie est excellente, même si on se contente de ne suivre que la trame principale, ce qui est quasiment impossible vu la richesse du jeu.


Le jeu a été amélioré en tout points, et notamment au niveau de la variété des actions à réaliser.
Le jeu a été amélioré en tout points, et notamment au niveau de la variété des actions à réaliser.

Excellent !

Assassin's Creed Brotherhood en quelques mots

Assassin's Creed Brotherhood ne déçoit clairement pas. Le fait de ne se retrouver que dans une seule ville peut paraître plus "étriqué" pour le joueur, mais c'est tout de même Rome !

La note : 5/6 (Excellent !)