Les RPG coréens ne sont pas courants. Popularisés par Magnacarta, le genre compte un opus de plus sous nos latitudes par l'intermédiaire d'Ubi Soft.

Pour la petite anecdote, sachez que ce jeu est déjà sorti depuis quelques années sur... GP32 ! Eh oui, le seul grand jeu de la portable de Game Park ne nous était pas accessible puisqu'il n'avait jamais été traduit et que très peu d'entre nous comprennent le coréen. A priori, il serait également sorti sur PC.
Ici, il faudra se contenter d'une version anglaise, mais qu'à cela ne tienne, cela nous fera un peu bosser nos langues étrangères...

Vous incarnez Lloyd, un jeune chevalier qui va très rapidement se retrouver dans le pétrin. Seul survivant d'une attaque envers sa troupe, il va devoir chercher de l'aide et comprendre un peu ce qui s'est passé.
Techniquement, le jeu n'étant pas de première jeunesse, ça sent le vieux. Mais ça fleur plutôt bon ! Les graphismes sont entièrement en 2D et fourmillent de détails.

Astonishia Story, revival de la version GP32.
Astonishia Story, revival de la version GP32.

Côté gameplay, c'est très old school, mais tout en se renouvelant quelque peu. Ainsi, vous voyez vos ennemis et pouvez choisir de les combattre. Toutefois, il ne faudra pas faire le couard trop souvent puisque le jeu demande pas mal de leveling pour pouvoir progresser - c'est une des marques de fabrique du genre coréen il faut croire.
Les combats sont typés tactical RPG. Vous devez déplacer vos personnages puis attaquer, à la manière d'un Vandal Hearts ou Final Fantasy Tactics. Cela fait que bien que les combats soient très nombreux, on les apprécie puisqu'il ne suffit pas de matraquer le bouton d'action pour pouvoir continuer et enchainer une autre baston.

Mais voilà, si les premières heures sont agréables, les autres sont à réserver à l'élite du RPG, dont je ne fais visiblement pas partie. Il faut se coltiner des heures et des heures de leveling pour avoir la chance de pouvoir battre certains boss, et si vous avez le malheur de n'avoir qu'une seule sauvegarde, vous serez même probablement définitivement bloqué.
moyen

Astonishia Story

Astonishia Story fait dans le classique tout en apportant des éléments intéressants. Reste qu'il est de la plus pure école coréenne : c'est à dire extrêmement difficile et basé sur un leveling bien trop présent pour pouvoir réellement apprécier le jeu.

La note : 3/6 (moyen)