Dans la famille des belles bouses du versus fighting, Battle Monsters se pose là.

On connait Naxat Soft pour ses excellents shoot'em up sur PC Engine. Ben oui, mais après la mort commerciale de la console, il fallait bien faire autre chose. Du coup, il n'est pas étonnant de les retrouver sur Saturn. Là où ça fait par contre très mal, c'est que le jeu est d'un intérêt frôlant le zéro pointé. A noter que ce jeu n'est sorti que sur la 32 bits de Sega, ce qui permet de préserver les autres consoles en quelque sorte.

Visuellement, l'inspiration est très claire : c'est Mortal Kombat qui sert de modèle aux développeurs. Il faut avouer que les digitalisations des personnages sont très bonnes techniquement ; même l'animation est très fluide et les différents zooms automatiques pixélisent pas mal mais offrent un rendu plutôt bon.

Battle Monsters sur Saturn.
Battle Monsters sur Saturn.

Non, ce qui fait saigner les yeux, c'est la direction artistique d'un minable digne d'une série de super héros japonais à deux balles. C'est vraiment risible, et même si c'est assumé (et je pense que ce n'est pas le cas), ce n'est même pas fun. J'imagine les pauvres acteurs ayant dû se déguiser pour faire ça ! A moins que ce ne soient les développeurs eux-mêmes ou des potes à eux vu le niveau de la chose.

Les quelques douze personnages sont plutôt originaux, et bien nazes en général. Les arènes permettent d’interagir avec les décors pour continuer le combat. Le maniement n'est pas très bon, c'est très approximatif et les coups sont vraiment peu variés.
ils le vendent ça ?!?

Battle Monsters

Battle Monsters est un bon nanar comme on les aime : laid, peu jouable et en manque d'inspiration, il peut toutefois vous détendre l'espace d'une soirée entre potes, histoire de rigoler.

La note : 1/6 (ils le vendent ça ?!?)