Battle Squadron est bien connu des amateurs d'Amiga. Cette version Megadrive n'a pas à rougir face à l'original.

Passons sur le scénario où il est une fois de plus question de sauver le monde pour nous concentrer sur le jeu en lui-même.

Dès les premières secondes, on sent clairement la "patte" Amiga. Le style de graphisme, aux couleurs assez vives, avec ses décors organiques, fera certainement battre le coeur des nostalgiques du gros bébé de Commodore. Les autres y verront un shoot certes classique, mais aux graphismes assez fins. Mention spéciale aux effets de relief particulièrement bien foutus.

Battle Squadron sur Megadrive.
Battle Squadron sur Megadrive.

Surtout, son déroulement est différent des autres shoot'em up : vous ne progressez pas de niveau en niveau, mais choisissez votre progression. Le premier niveau, sur terre, tourne en boucle. La difficulté est tout à fait correcte, et cela a clairement une raison : vous permettre d'upgrader au maxium vos armes pour pouvoir affronter le vrai challenge qui se trouve sous terre.

Pour augmenter votre puissance de feu, c'est un peu comme dans Super Star Soldier : certains adversaires vaincus laissent trainer des pastilles qui changent de couleur toutes les quelques secondes. L'idée est alors de récupérer tout le temps la même couleur pour faire monter la puissance de son tir. On peut ainsi booster jusqu'à six fois son tir principal ! Les différents types d'armes conviendront à tous et sont chacune plutôt équilibrées.
On retrouve aussi la fameuse smart bomb, beaucoup plus facile à sortir que sur Amiga, puisqu'ici il ne faut pas faire de tour avec le stick mais simplement appuyer sur un bouton.

Une fois armé correctement, vous pouvez descendre dans l'un des trois gouffres et affronter le réel défi du jeu. Et là, on sent immédiatement que l'on ne joue plus dans la même cour... C'est extrêmement difficile ! Tellement que c'en devient vite rebutant.
Cette version Megadrive est en tout point identique à la version Amiga, à ceci près que les adversaires sont un peu plus nombreux (souvenons-nous que la smart-bomb est bien plus facile à balancer).

Une réalisation qui fleure bon l'Amiga.
Une réalisation qui fleure bon l'Amiga.

Chose assez étonnante, il est possible de régler le nombre de boulettes à l'écran et leur rapidité ! Cela permet de se faire son propre niveau de difficulté. Mais que l'on ne s'y trompe pas, même avec les réglages au minimum, il faut être un dieu du pad pour progresser sous terre.
bon petit jeu

Battle Squadron

Avec sa musique inoubliable, son gameplay classique et son déroulement atypique, Battle Squadron est un excellent shoot. Dommage qu'il soit si difficile.

La note : 4/6 (bon petit jeu)