Après le succès de Bad Company 2, Battlefied revient dans un épisode canonique.

Déjà, je ne vais parler que d'une petite partie du jeu, puisque je vais m'attarder ici uniquement sur le mode solo, qui ne constitue qu'un à côté dans le jeu. Cela se sent bien puisque sur Xbox 360, on a un disque pour le mode solo, et un autre pour le multijoueurs.

Le scénario est plutôt bien ficelé, très cliché, mais c'est finalement ce que l'on recherche dans ce genre de jeu non ? On y retrouve donc des russes, un complot mondial et un pauvre petit soldat perdu au milieu de tout cela. Le jeu se déroule sous forme de flashbacks, le fil rouge étant maintenu par l'interrogatoire du soldat en question, afin d'expliquer pourquoi il a désobéi.

Battlefield 3 sur Xbox 360.
Battlefield 3 sur Xbox 360.

Dans ce mode solo, Battlefield 3 lorgne clairement du côté de Call of Duty Modern Warfare, dont le troisième épisode sort pratiquement en même temps. Simplement, les développeurs de chez Dice ont tenté d'insuffler à leur jeu un côté moins hollywoodien et plus journalistique, type infos CNN. Le résultat est à demi-réussi, parce que côté grand spectacle, le moins que l'on puisse dire c'est que l'on en prend plein la gueule.

Le soucis avec le grand spectacle, ce sont les scripts. Ici, il sautent tellement à la figure que l'on y perd énormément en immersion. Vous voulez contourner le terrain pour prendre l'adversaire à revers ? Si ce n'était pas prévu, vous allez devoir faire face à de belles incohérences dans les discussions de vos équipiers... Cela crée une légion de bugs qui viennent bousiller sensiblement le plaisir.

C'est donc simple : pour prendre plaisir à jouer à Battlefied 3, il faut savoir faire avec les scripts, et endosser le costume du gentil soldat en suivant son supérieur (vous savez, celui qui a la petite flèche bleue au dessus de la tête). Partant de ce principe, l'aventure solo, qui s'étend sur seulement cinq ou six heure, est haletante et vraiment prenante. Au contraire, si vous aimez la liberté, ben... faudra essayer autre chose.


La réalisation est splendide (mais c'est surtout le cas sur PC).
La réalisation est splendide (mais c'est surtout le cas sur PC).

bon petit jeu

Battlefield 3

Battlefield 3 ne fait pas dans le militaire con et nationaliste, et en cela c'est déjà une bonne chose. Très scripté, il est plutôt bien foutu, mais ne propose qu'un grand spectacle que l'on oublie aussitôt la console éteinte. Avec ce genre de produit culturel, c'est malheureusement écrit dans le cahier des charges, un peu comme les films AAA qui sortent en début d'été. En tout cas, si son objectif est de divertir, il s'en acquitte sans broncher.

La note : 4/6 (bon petit jeu)