Encore un jeu de course qui se prend pour Mario Kart. Une fois de plus, il n'est pas évident de devenir calife à la place du calife.

On dit que la PS Vita manque de jeux. Seulement voilà, en quelques mois, la portable de Sony a déjà accueilli trois Mario Kart-likes : Sonic All Star Racing, Modnation Racers Road Trip et ce Ben 10 Galactic Racing qui nous intéresse ici.

Du coup, on est encore plus dur dans notre jugement... Car ce titre se place sans aucun problème en queue du peloton.

Ben 10 Galactic Racing sur PS Vita.
Ben 10 Galactic Racing sur PS Vita.

Déjà, la réalisation est assez moyenne, on sent le jeu porté sur un maximum de plates-formes. Cela reste tout de même acceptable heureusement.

Ce qui l'est beaucoup moins, c'est la monotonie de l'ensemble. Exit la folie de Sonic All Star Racing et l'inventivité de Modnation Racers Road Trip, ici on sent bien que les développeurs ont repris le principe de Mario Kart sans trop se poser de question.

C'est même pire que ça, puisqu'ils l'ont mal adapté. Les armes fusent dans tous les sens et on n'y comprend pas grand chose, donnant à l'ensemble un côté bordélique déjà particulièrement irritant. Ensuite, les dérapages fonctionnent plutôt mal puisqu'ils vous font très largement dévier. Du coup, c'est une gageure de ternir sur la route... Déjà que je suis loin d'être un pilote émérite.

25 circuits, on va se dire qu'il y a du contenu, mais quand tout se ressemble, quel intérêt ? De plus, la partie Grand Prix est très limitée et se termine très vite.

On voit bien que Ben 10 Galactic Racing s'adresse avant tout aux enfants. Une fois de plus, cela excuse-t-il un manque d'inspiration aussi flagrant ? Certes pas non.
Après, je ne suis pas fan de la série, a vrai dire, je ne la connait absolument pas. Mais a voir le jeu, j'avoue que cela ne me donne pas envie.
à peine moyen

Ben 10 Galactic Racing

Ben 10 Galactic Racing est un clône de Mario Kart comme on en trouve des tonnes. Aucune originalité, aucune prise de risque, il s'ensuit un titre un peu mou, a très vite oublier.

La note : 2/6 (à peine moyen)