Après un passage très remarqué sur NES et en arcade, Bionic Commando revient sur Xbox 360 et Playstation 3. Il en aura fallu du temps.

Entre temps, on avait eu droit à Bionic Commando Rearmed sur le Xbox Live, un remake de la version NES particulièrement réussi.

Ici, c'est une version next-gen totalement en 3D. Les amateurs de la série retrouveront certainement les bases, mais le jeu a subit un sacré lifting lui donnant un gameplay beaucoup plus classique. On retrouve bien entendu le bras bionique et son grappin, marque de fabrique de la série. Par contre, on se voit également doté d'une fonction de saut. Normal me direz-vous, mais sachez que les versions originelles ne permettaient pas de sauter, tout devait se faire au grappin !

Bionic Commando est assez décevant dans cette version next-gen.
Bionic Commando est assez décevant dans cette version next-gen.

C'est principalement cette notion de saut qui fait perdre une partie de son identité à ce Bionic Commando. Restons tout de même objectif, transposer ce gameplay atypique en 3D n'aurait certainement pas marché.
Le jeu fait également beaucoup penser à Spiderman. Le level design se veut beaucoup plus ouvert et moins dirigiste. Souvent, plusieurs passages sont disponibles. Mais attention à ne pas trop sortir des sentiers battus. Les niveaux n'ont pas de limites visuelles, mais ces dernières sont pourtant bel et bien présentes. Écartez-vous un peu trop, et vous tomberez dans des zones radioactives qui ne mettront que quelques secondes à vous tuer.

Pour ne pas vous perdre, un radar vous indiquera constamment la prochaine cible. C'est discret et pratique.
Vous devrez également faire face à un bon paquet d'ennemis. Malgré votre bras bionique, cela ne sera pas de la tarte, votre gars peut se faire flinguer en vraiment peu de temps, du genre deux coups de matraque. Et c'est là que le jeu accuse le coup : sa gestion du rythme est catastrophique. Les check points sont trop espacés, et on a visiblement clairement perdu l'habitude de recommencer loin en arrière, surtout pour perdre bêtement en tombant dans un trou ou en se faisant bêtement flinguer dans le feu d'un gunfight. Il s'ensuit une grosse frustration que seuls les hardcore gamers apprécieront. Les autres joueront sporadiquement pour finalement oublier le jeu dans sa boite.

De plus, le jeu peine à se renouveler, et on ère beaucoup trop dans la même ville en ruine, ce qui devient vite monotone.

Côté scénario, ce n'est pas vraiment palpitant. On a plaisir à retrouver Super Joe, qui va cette fois vous donner des ordres... Pour le reste, c'est assez peu convainquant et souvent beaucoup trop théâtral pour accrocher le joueur.
moyen

Bionic Commando

Bionic Commando est un jeu souffrant de beaucoup de défauts. Avec sa difficulté mal dosée, son manque de rythme et sa monotonie, beaucoup laisseront vite tomber. C'est très dommage, car le jeu a pourtant d'excellentes bases. Se balader dans cette ville en ruine à grands coups de grappin avait pourtant quelque chose de grisant.

La note : 3/6 (moyen)