Je n'avais pas pu m'essayer à Borderlands 2 lors de sa sortie sur consoles de salon, en 2012. Le voir sortir sur PS Vita m'a permis de plonger à nouveau dans le monde de Pandore.

J'avoue ne pas avoir été convaincu par le premier Borderlands, que je trouvais un peu trop vide, et souvent trop difficile pour mes talents limités de joueur. J'étais donc passé à côté du deuxième épisode, pour finalement sauter le pas quand je suis tombé sur une version PS Vita.

Dès le début, j'ai plongé dans le jeu. Pratiquement tout ce que je pouvais reprocher au premier épisode a été ici corrigé. Déjà, l'ensemble ne manque pas de rythme. Dès le début de l'aventure, on a un guide - et quel guide mes amis ! Un espèce de robot totalement abruti... On peut d'ailleurs saluer la version française, très agréable et gardant visiblement la majorité des vannes pourries de la version originale.

Borderlands 2 sur PS Vita.
Borderlands 2 sur PS Vita.

Car Borderlands 2, c'est une sorte de Mad Max qui aurait bouffé du Monthy Python et des Charlots. C'est drôle, con, couillon, et violent à souhait. Tout pour plaire quoi.

L'adaptation PS Vita est très bonne. Tout du moins graphiquement. Au niveau de la maniabilité, le fait que la console ne dispose pas des deux gâchettes secondaires disponibles sur les manettes des consoles de salon force a utiliser le pavé tactile arrière... Et là, il faut une discipline certaine pour ne pas faire n'importe quoi. Heureusement, on s'y fait bien, sachant qu'il est possible de configurer la maniabilité via les options du jeu.

Les missions s'enchainent bien, et on sent bien la très belle durée de vie de Borderlands 2. Les missions secondaires sont nombreuses, et souvent intéressantes, vous poussant à faire du leveling histoire de pouvoir faire face à des adversaires toujours plus puissants. On passe ainsi son temps à remplir divers contrats auprès de personnages tous plus hauts en couleurs les uns que les autres et à chercher les munitions, la plupart du temps disponibles dans des distributeurs.

Une patte graphique toujours aussi identifiable.
Une patte graphique toujours aussi identifiable.

Et c'est là que ça commence à se gâter : Borderlands 2 n'est pas pour les joueurs du dimanche. Il est exigeant et, même pour ceux qui se coltinent toutes les missions possible, il faudra toujours être sur le qui-vive sous peine de se faire dessouder plus rapidement que l'on ne décapsule une bière !

Ce côté ingrat viendra à bout de joueurs les moins téméraires, et c'est vraiment dommage.
Excellent !

Borderlands 2

Borderlands 2 est bien meilleur que son prédécesseur. Son ambiance, son humour et sa progression en font une petite perle. Dommage que la difficulté soit aussi frustrante.

La note : 5/6 (Excellent !)