Apprêtez-vous à en prendre plein la gueule, avec ce nouveau volet, Treyarch montre qu'ils sont capables de faire presque aussi bien qu'Inifinty Ward.

La saga Call of Duty est à l'origine développée par Infinity Ward. Par la suite, les opus se sont alternés entre les développeurs d'origine et Treyarch. Depuis qu'Inifinity Ward se sont barrés du giron d'Activision, l'éditeur de la série, c'est Treyarch qui doit assumer seul la paternité des évolutions.

Autant dire que l'épée de Damocles n'est pas très loin au dessus de leur tête, d'autant qu'ils ont toujours été considérés comme des sous-développeurs face à Infinity Ward. Avouons-le tout de suite, même si Call of Duty Black Ops est un bon jeu, il n'est pas du niveau d'un Modern Warfare.

Call of Duty Black Ops sur Xbox 360.
Call of Duty Black Ops sur Xbox 360.

Pourtant, la recette reste la même, avec des parties qui ont été améliorées. C'est principalement le scénario qui est ici plus travaillé. C'est la première fois que j'arrive à le suivre, et même à m'y intéresser, ce qui n'est pas rien ! De plus, le fait de se retrouver plongé dans les années 60 est assez original dans un jeu vidéo, d'autant que l'on y retrouve énormément de personnages historiques mêlés aux personnages de fictions créés par les scénaristes du jeu.

Les environnements sont très variés, on se retrouve à Cuba, aux Etats-Unis ou encore au Vietnam. Seulement voilà, même si le jeu est vraiment bien calibré, il manque parfois de finition, et surtout de la maîtrise que demande la mise en place d'un jeu à scripts.
Car oui, Call of Duty, c'est avant tout des couloirs agrémentés de scripts ! Et c'est vrai qu'au bout d'un moment, ça fini par taper sur le système du joueur, surtout quand les scripts en question déconnent (genre quand on veut aller trop vite). Il y a bien entendu des moments de bravoure, mais finalement ça ne décolle pas autant que je l'aurais voulu.

La durée de vie en solo est à l'image des FPS actuels : en 5 ou 6 heures vous en aurez vu le bout. Le mode multi est par contre bien plus étoffé, et pour ceux qui en voudraient plus, on trouve enfin un mode Zombie particulièrement débile, mais finalement pas très intéressant. Vous incarnez JFK et devez vous protéger de l'invasion des morts-vivants. L'humour est omniprésent, et c'est clairement ce qui sauve ce mode de jeu.


Le dossier de presse.
Le dossier de presse.

bon petit jeu

Call of Duty Black Ops

Call of Duty Black Ops est un bon gros FPS. Bien calibré, mais dont les scripts montrent régulièrement leurs limites, ce qui était beaucoup moins le cas que dans un Modern Warfare. Reste que Treyarch nous prouve ici qu'ils sont capables de faire de bons jeux.

La note : 4/6 (bon petit jeu)