Modern Warfare, avant d'être la série la plus connue du grand public, est avant tout un changement radical dans la licence Call of Duty.

Eh oui, les gars de chez Infitiny Wards avaient déjà marqué les joueurs avec les deux premiers Call of Duty. Particulièrement marquant de part leur côté immersif très poussé et un côté grand spectacle totalement assumé, il a su faire face au ténor du genre à l'époque : Medal of Honor. Pourtant, ce dernier est en nette perte de vitesse alors que le hit d'Activision a clairement le vent en poupe.

En passant à un conflit se déroulant de nos jours, Modern Warfare joue un paris assez osé, risquant de perdre les fans de la première heure et de sombrer dans les FPS plus classique commes on en trouve des tonnes. Il suffit de jouer quelques minutes pour se rendre compte que c'est finalement une véritable aubaine pour cette licence qui commençait à s’essouffler : les gamplays proposés sont plus variés, et on peut se permettre un peu plus de choses, en se basant sur la technologie actuelle.

Call of Duty 4 : Modern Warfare sur Playstation 3.
Call of Duty 4 : Modern Warfare sur Playstation 3.

Bien entendu, le scénario va vous faire sauver le monde, une fois de plus. On s'y attendait un peu, mais ce n'est finalement pas ce scénario qui va nous pousser à continuer, mais bel et bien cette immersion doublée d'une intensité rarement égalée.

Les pays traversés sont très variés : le Moyen Orient, quasiment obligatoire lorsque l'on parle de conflit armé, mais également les pays russes. Cela vient clairement alimenter l'image d’Épinal d'une Guerre Froide pourtant bien terminée mais visiblement toujours présente dans le coeur des scénaristes fans de James Bond et Tom Clancy. Et cela fonctionne bien ; on suit d'un oeil distrait l'histoire en attendant de plonger dans le feu de l'action.
L'un des moments les plus cultes du jeu est sans conteste le passage à Pripyat, la cité dortoir de Tchernobyl. On doit traverser la cité abandonnée, très bien modélisée, donnant une sacrée impression au joueur.

Le gros soucis du jeu, et c'est devenu par la suite une sorte de marque de fabrique, c'est sa durée de vie très courte : en quelques heures seulement l'aventure solo est pliée. Le côté scripté (même si ces derniers savent se faire très discrets et sans bug) fait que l'on n'a pas vraiment envie de recommencer l'aventure plusieurs fois, même en changeant le niveau difficulté.
Bien entendu, on trouve un mode multijoueurs qui a également par la suite marqué les joueurs et la série. Très bien ficelé, il a sans conteste contribué à populariser la série et à en faire ce qu'elle est devenue quelques épisodes plus tard : un produit de loisir au top des ventes.
culte, indispensable !

Call of Duty Modern Warfare

Call of Duty Modern Warfare, c'est du bon gros FPS hollywoodien qui ne s'enlise pas dans la finesse. De la bonne grosse action bien décérébrante mais clairement agréable qui marque les prémices du renouveau d'une série qui sera par la suite parmi les plus influentes dans le monde du jeu vidéo en terme de ventes.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)