Pour sa première aventure sur Game Boy, la série part ) ses origines, puisque vous incarnez Christopher Belmont, le grand père de Simon que l'on trouvait dans le premier épisode. Déjà à l'époque, il fallait aller botter le cul à Dracula.

Par rapport aux épisodes NES, Konami a quelque peu modifié les choses. Déjà, les puristes seront étonnés de voir que les coeurs servent cette fois à... récupérer de la vie, comme dans la plupart des autres jeux vidéo !
En effet, le système d'arme secondaire est ici abandonné, et vous progresserez armé de votre seul fouet. Des upgrades seront présentes pour l'allonger et le rendre plus puissant, selon trois étapes (l'item est le même pour tous).

A part ces quelques changements, le jeu reste typiquement un Castlevania, avec ses bons et ses mauvais côtés.
L'ambiance est toujours aussi gothique moyenâgeuse, mais la maniabilité reste très rigide. Impossible de diriger votre fouet, et surtout, surtout, vos sauts devront être millimétrés sous peine de perdre une vie et devoir recommencer la section du niveau en cours. On peste vite contre ce système de saut au millimètre, d'autant que le jeu met en avant beaucoup plus de scènes de plate-forme que ses consorts sur NES.

Castlevania Adventure tranche avec les autres épisodes de la série.
Castlevania Adventure tranche avec les autres épisodes de la série.

Graphiquement, c'est assez limité, la Game Boy n'étant alors pas encore bien maitrisée, mais cela permet d'avoir des scrollings de bonnes qualité, sans bouillie de pixels.
La difficulté est donc très élevée, cela étant surtout dû à la maniabilité si désespérément rigide.
Vous aurez donc besoin de pas mal de courage pour venir à bout des quatre niveaux que compte le jeu : les extérieurs du château, le cimetière et enfin le château en lui-même pour les deux derniers.
bon petit jeu

Castlevania Adventure

Castlevania Adventure est un premier épisode assez moyen. Il a toutefois le mérite de faire entrer la série sur la petite portable de Nintendo. Le jeu essaie bien de se mettre au niveau des jeux de la console, en proposant un aspect beaucoup plus plate-forme, mais la maniabilité bien trop rigide aura raison de l'intérêt de beaucoup de joueurs.

La note : 4/6 (bon petit jeu)