Un nouveau Castlevania, quelle classe ! Mais quand ce dernier change radicalement de gameplay, pour un affreux nivellement par le bas, on regrette vite sa sortie.

Pourtant, en faire un jeu de baston, même si c'est clairement décevant pour les fans, cela pouvait tout de même donner un jeu sympathique à jouer. Après tout, beaucoup de séries connaissent des spin-off dont certains sont vraiment excellents.

Sauf qu'ici, tout est clairement orienté pour faire plaisir au fan de la série, mais absolument pas au joueur lambda. Au départ, seuls Alucard et Simon Belmont, deux figures particulièrement emblématiques de la série, sont disponibles. A chaque fois que l'on termine le jeu, on débloque un nouveau personnage. Cette technique donne clairement envie d'essayer tous les personnages, mais au bout d'un moment, on en peut plus, c'est trop simpliste.

Castlevania Judgment sur Wii.
Castlevania Judgment sur Wii.

Le gameplay est totalement sous exploité. On dispose d'un bouton pour les coups et un pour les coups secondaires (que l'on peut lancer grâce aux coeurs récupérés dans les niveaux, comme dans les jeux classiques). Un bouton pour sauter, un autre pour parer. Déjà, là où ça se corse, c'est que si on appuie sur le bouton de coup principal quand on bloque, on balance une attaque spéciale... Il faut donc être bien précis dans l'appui du bouton de coup pour ne pas lancer une grosse attaque quand on veut en lancer une tout simple.

Pas beaucoup de finesse en plus, ce qui fait que certains beat'em all sont bien plus profonds que ce Castlevania Judgment.
Côté manette, heureusement, il est possible de jouer avec une manette Game Cube ou le Classic Controller, sous peine de frôler la crise de nerfs.

Au total, essayer les 14 personnages fini par être totalement soporifique, voir énervant. Sans compter certains protagonistes manquants, mais c'est toujours la même chose avec ces cross-over : le choix est toujours discutable. Le design des héros a beau avoir été revu par Takeshi Obata, le mangaka de Death Note et Ikaru No Go, une fois pixélisés, les personnages n'ont plus vraiment la touche qu'ils avaient sur les artworks.


Un jeu vraiment moyen qui ne fait pas honneur à la licence.
Un jeu vraiment moyen qui ne fait pas honneur à la licence.

à peine moyen

Castlevania Judgment

Castlevania Judgment, de par son gameplay ultra limité, ne touchera pas grand monde tant on s'embête vite.

La note : 2/6 (à peine moyen)