Chuka Taisen est à l'origine un jeu d'arcade de Taito sorti en 1988. Il sera adapté notamment sur Master System un an plus tard. Cette version PC Engine arrive en 1992, bien à la bourre.

La version arcade d'origine est l'un des premiers Cute'em up, c'est à dire des shoots à l'ambiance mignonne tout plein, bien loin des guerres intergalactiques de beaucoup d'autres représentants du genre. Peut-être même aura-t-il influencé un certain Parodius qui sort en 1990, mais ne lui donnons pas trop rapidement ses lauriers, ce petit shoot étant loin d'être inoubliable.

Ce qui est intéressant dans ce jeu, c'est son ambiance. Vous incarnez un mage sur son petit nuage volant (Dragon Ball serait-il passé par là ? Non, le mage ne porte de pas de carapace).
Vous évoluez donc dans une ambiance Asie médiévale du plus bel effet, avec des incongruités notoires comme des bols de riz à descendre... Graphiquement, on se rapproche de ce qui s'était fait sur la borne, avec un côté un peu plus dessin animé bienvenu.
Le gameplay pose quelques originalités : vos ne disposez que d'un tir princpal. Des items vous permettent d'augmenter sa puissance. Jusque là, tout est normal. Là où c'est un peu plus sympathique, c'est que l'autre bouton vous permet de vous retourner afin de tirer dans l'autre sens !

Cloud Master sur PC Engine, ne vous fiez pas à son côté mignon, le jeu ne pardonne pas la moindre erreur.
Cloud Master sur PC Engine, ne vous fiez pas à son côté mignon, le jeu ne pardonne pas la moindre erreur.

Dans le même genre, le jeu permet d'acheter des items, comme par exemple pour avoir un tir secondaire. Mais pour accéder à ces boutiques, il faut vaincre un ennemi un peu plus puissant. On n'a rien sans rien ma bonne dame.
Là où c'est beaucoup plus crispant, c'est au niveau de la difficulté. Le hit point est énorme, et le jeu ne pardonne pas la moindre erreur : si vous vous faites toucher, c'est une vie en moins et retour au checkpoint précédent, souvent assez loin derrière.
A cela s'ajoute une jouabilité vraiment rigide, ce qui fait que l'on n'a pas vraiment envie de persévérer pour voir la suite des six niveaux que compte la Hucard. Dommage, l'ambiance était sympa.
moyen

Cloud Master - Gokuraku Chuka Taisen

Malgré son ambiance rafraichissante, bien loin des fins du monde annoncées par la plupart de ses confrères, Cloud Master n'arrive pas à maintenir l'intérêt du joueur. La faute à un gameplay trop rigide et à une difficulté plutôt mal dosée et très peu permissive.

La note : 3/6 (moyen)