Les jeux où il faut faire deviner des mots ou des idées, on en trouve 42 à la douzaine. Sauf que là, on parle de celui qui n’est pas loin d’être le meilleur du genre.

Pas besoin de savoir dessiner !


Bon, on se souvient du Pictionary et autres Dessiné C’est Gagné ; des jeux funs, mais où ceux qui dessinent bien sont clairement avantagés.

Depuis ces deux Grands Anciens, on a vu sortir un sacré paquet de jeux de ce genre. Et puis vint Concept, un jeu tellement simple, que l’on se demande bien pourquoi il n’avait pas été imaginé plus tôt. Et généralement, quand on se dit ça, c’est que l’on a entre les mains un sacré bon jeu.

Le seul précédent que j’ai trouvé à Concept, c’est El Bazar de Roberto Fraga. Un jeu très inventif, mais finalement relativement limité, car il a besoin de l’imagination des joueurs pour fonctionner. Alors que Concept, au contraire, est ultra pragmatique.

Un party game avec un plateau


Concept se joue avec un plateau… ce qui n’est pas forcément très banal pour un party game. Enfin, quand je dis party game, disons que c’est un jeu hyper grand public qui se sort très bien pour l’apéro, mais ce n’est pas avec lui que l’on voit se fendre la poire toutes les cinq minutes.

Votre objectif : découvrir un mot ou une expression à partir de différents concepts.
Votre objectif : découvrir un mot ou une expression à partir de différents concepts.

Non, ici, il faudra réfléchir… Mais sans se vriller les neurones non plus.

Et l’autre originalité de Concept, c’est qu’il n’y a pas de stylo ou autre pour faire deviner les mots ou les expressions : tout se joue à l’aide du plateau, sur lequel on pose des pions qui rappelle ceux croisés dans Pandemic.

Une édition aussi sobre que classe


Repos Productions est connu pour la qualité de ses éditions de jeu de société. Avec Concept, une fois de plus, c’est un sans faute.

Le jeu est d’une belle sobriété, avec beaucoup de blanc, ce qui rend l’ensemble parfaitement lisible et classe.

Le matériel est également de belle qualité, tant au niveau du plateau que des pions en plastique.

Vous avez des pions de différentes couleurs pour illustrer vos concepts.
Vous avez des pions de différentes couleurs pour illustrer vos concepts.

Facile à expliquer ou à prendre en main


Le jeu est simple à expliquer : à son tour, un joueur (ou un groupe de joueurs), pioche une carte et choisis le terme ou l’expression qu’il va devoir faire deviner.

De là, il se munissent des pions et les posent sur les différentes cases du plateau. Chaque case correspond à un concept : personnage, lieu, objet, mais aussi formes, couleurs, etc.

Par exemple, un cube sur “animal”, un autre sur “petit”, un sur “jaune” et un dernier sur “noir” : c’est une abeille !

Au départ, vu le nombre de cases présentes sur le plateau de jeu, on peut se dire que les premières parties vont être fastidieuses. Et pourtant, il n’en est rien. Certes, on cherche un peu, mais les aides de jeux sont très bien foutues et l’on prend très vite le jeu en main.

Tous les concepts ou presque dans une seule boite


Au fil des parties, on se rend également compte que l’on peut faire deviner à peu près n’importe quoi, même des choses très difficiles… Tout cela grâce aux pions qui permettent de définir des concepts et des sous concepts.

LEs aides de jeu permettent de rejoindre immédiatement la partie.
LEs aides de jeu permettent de rejoindre immédiatement la partie.

On prend énormément de plaisir à jouer : autant à faire deviner qu’à deviner. De plus, plus on prend le jeu en main, mieux on le comprend et le maîtrise, si bien qu’avec un groupe de joueurs un peu plus habitués au jeu, on peut passer aux choses sérieuses et lorgner vers les expressions les plus difficiles à faire deviner.

Le jeu comporte un système de score, mais ce dernier est assez facultatif tant on ne s’en préoccupe plus après quelques tours de jeu.

Non, ce que l’on veut, c'est tenter de faire deviner des termes et expressions sans cesse plus difficiles. Le sentiment une fois que l’on a réussi à faire découvrir une expression difficile est particulièrement gratifiant : “purée, je ne pensais pas arriver à le faire deviner celui-là !”.

Une machine à récolter des prix


Concept a obtenu l’As d’Or au Festival International des Jeux de Cannes en 2014. Un prix particulièrement prestigieux...

Mais le jeu ne s’est pas arrêté là : il n’y a qu’à lorgner sur les côtés de la boite pour voir s’accumuler les logos des différents prix qu’il a raflé. Impressionnant. Et particulièrement mérité.


Les cartes proposent trois niveaux de difficulté, avec trois choix pour chacun d'eux.
Les cartes proposent trois niveaux de difficulté, avec trois choix pour chacun d'eux.


La boîte propose un thermoformage très adapté.
La boîte propose un thermoformage très adapté.



Concept, un jeu pour 4-12 joueurs de Gaëtan Beaujannot et Alain Rivollet, illustré par Éric Azagury et Cédric Chevalier, édité par Repos Production pour des parties d'environ 40min.
Age conseillé : 10+.
culte, indispensable !

Concept

Concept fait partie des indispensables. Simple à expliquer et à prendre en main, il est idéal pour ceux qui aiment se triturer le cerveau, sans forcément se faire une fracture des neurones. Idéal pour jouer en famille ou entre potes.
Top également en cadeau pour des amis qui ne sont pas forcément très joueurs, et installer un cheval de Troie chez eux.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)