La série des Conception est aussi jeune que peu connue. Et pour cause : le premier épisode n'est sorti qu'au Japon sur PSP en 2012. Toutefois, on peut découvrir le deuxième épisode dans une version anglaise pour PS Vita.

Le principe de Conception II est pour le moins étonnant. Le monde va mal - comme souvent dans les RPG japonais. Des sortes de vortex se matérialisés ça et là dans le monde, signe de l'obscurité. Certains se sont ouverts, laissant se déverser de nombreux de monstres sur Terre.

Parallèlement à cela, des jeunes se voient marqués du signe de la lumière. Ils sont alors menés dans une sorte d'université spécialement dédiée au combat contre cette nouvelle menace, apparue quelques vingt ans plus tôt. Vous incarnez l'une de ces jeunes personnes et, forcément, vous allez être doté de pouvoirs jusque là jamais vus. De quoi permettre d'explorer ces horreurs et en apprendre plus sur les moyens de les combattre.

Conception II sur PS Vita.
Conception II sur PS Vita.

Et pour cela, vous évoluez en binôme, ou plutôt... en couple. Ces binômes sont forcément constitués d'un garçon et d'une fille. Leur alliance magique donne lieu à la naissance de rejetons tout aussi magiques. Cela fait assez bizarre, l'ensemble étant clairement connoté sexuellement, sans jamais être osé, ni même vraiment érotique. Forcément, plus vous serez proches d'une personne, mieux vous combattrez à ses côtés. De quoi donner naissance à quelques séances de drague entre deux explorations de donjons.

Le déroulement du jeu fait largement penser à un Persona 4. On alterne donc entre des phases à l'université et d'autres où l'on doit explorer les donjons.

Dans les premières, on discute, on achète des objets, on récupère des quêtes, bref, on fait avancer l'histoire. Dans les donjons, on combat au tour par tour, avec un système de jeu classique, assez old school, mais qui fonctionne bien.

En revanche, on est à fond dans la longueur. Si cela passait plutôt bien avec Persona 4, avec Conception II on fiini par assez vite se lasser. Pourtant, le scénario est plutôt intéressant, même s'il est très puéril. De là à passer 40 heures de jeu (dont 30 de dungeon crawling), il faut se préparer à être courageux.
moyen

Conception II

Conception II est un petit RPG agréable, mais souffrant de gros problèmes de rythme et de longueur. Un boulet que semblent traîner tous les dungeon crawlers. Il va falloir s'y faire, car visiblement les japonais ne savent plus faire que ça.

La note : 3/6 (moyen)