L'une des séries les plus sulfureuses de la PS Vita revient dans une suite qui reprend les principaux éléments de l'original.

Un dungeon crawler avec plein de filles


Criminal Girls 2 Party Favors est un dungeon RPG comme on en trouve des pelletées sur PS Vita. Le truc, c'est que cette série a une orientation très différente de ce que l'on trouve dans la masse des jeux du genre.

Et pour cause, vous incarnez un personne devant remettre un groupe de jeunes filles criminelles dans le droit chemin. Enfin, pas vraiment criminelles, puisque dans le monde de Criminal Girls, ce sont des tests ADN qui permettent d'anticiper si les demoiselles vont commettre des crimes dans leur vie ou pas. Et si c'est le cas, hop, au purgatoire !

Un déroulement classique pour un dungeon crawler.
Un déroulement classique pour un dungeon crawler.

Oui, le postulat n'est pas sans rappeler les thèses gerbantes des nazis de la Seconde Guerre Mondiale. Mais on sait bien que les japonais n'ont pas la même sensibilité que les européens que nous sommes vis-à-vis de ce genre de questions.

Une petite dose d'érotisme à la japonaise


Le déroulement du jeu est tout ce qu'il y a de classique : on tourne en rond dans des niveaux moches et redondants générés aléatoirement histoire de faire monter ses niveaux pour pouvoir battre le boss qui nous permettra de passer aux niveau suivant, tout aussi redondant. A se demander comment on peut aimer ce type de jeu où il faut faire tout le temps la même chose.

Et ce qui nous donne envie de continuer, ce sont les interactions entre les personnages et, dans une moindre mesure, le scénario. En gros : les dialogues avec les filles, avec qui on va tenter de faire copain copain.

Les artworks sont l'un des points forts du jeu.
Les artworks sont l'un des points forts du jeu.

Il y a donc une nette dose d'érotisme dans Criminal Girls 2 Party Favors... Mais cela ne va jamais très loin. Certes, les protagonistes sont particulièrement sexualisées, mais ne cherchez pas : vous ne verrez jamais pointer un téton. Quant aux scènes de sexe, ne rêvez pas non plus.

Pour leveler, il va falloir frotter...


Ce qui fait grincer bien des dents aux détracteurs de la série - et faire qu'elle soit si appréciées par d'autres, mais en secret - ce sont les scènes de leveling. Pour faire monter le niveau d'une demoiselle, vous allez devoir la "purifier".

Et pour ce faire, quoi de mieux que d'utiliser l'écran de votre console portable et de frotter rapidement les endroits cruciaux de son anatomie dans le temps imparti ?

Les combats sont au tour par tour, et privilégient l'entraide.
Les combats sont au tour par tour, et privilégient l'entraide.

Oui, forcément, c'est un peu douteux et, surtout, ça n'apporte vraiment pas grand chose. Mais bon, cela permet de reluquer un peu plus en détails les courbes des jeunes filles... Car plus elles montent en niveau, plus elles se montrent coopératives... et dénudées.

Criminal Girls 2, un jeu misogyne ?


Oui, on lit ça et là que Criminal Girls est une série inadmissible, qui rabaisse l'image de la femme, tout ça... Et c'est vrai. Mais bon, c'est également un genre typiquement japonais, et là bas, ils ne semblent pas s'en offusquer. L'ensemble est donc clairement à prendre au second degré (minimum).

Reste que sous nos latitudes, il est clair qu'il a l'air d'un OVNI et qu'il n'est vraiment pas à mettre entre toutes les mains (d'autant qu'il est en anglais, comme la grande majorité des jeux de rôle sur la portable de Sony).


Pour monter en niveau, il va falloir frotter les demoiselles...
Pour monter en niveau, il va falloir frotter les demoiselles...

moyen

Criminal Girls 2 Party Favors

En soi, Criminal Girls 2 est un dungeon crawler comme il en existe des tonnes. Ce qui marque, c'est son parti-pris clairement défini : vous faire saliver avec de jolies demoiselles dévêtues.

La note : 3/6 (moyen)