Darksiders 2 fait figure de chant du signe pour un THQ qui mettra la clé sous la porte quelques mois plus tard.

THQ, pour ceux qui ont vécu l'époque des 8 et 16 bits, c'était surtout une bonne dose de rigolade, un jeu estampillé du logo de l'éditeur étant généralement synonyme de belle grosse bouse infâme. Avec les années, le temps à passé et l'éditeur a joliment relevé la barre, en proposant des licences comme Darksiders, qui avait fait une excellente impression lors de sa sortie en 2010.

Darksiders, c'est avant tout un gros mélange improbable fait de morceaux de God of War qui aurait bouffé une belle dose de Zelda. Étonnant, détonnant, et bigrement efficace !

Darksiders 2 sur Wii U.
Darksiders 2 sur Wii U.

Avec ce second épisode, la recette reste la même. Les développeurs ont simplement continué sur la même lignée, en tâchant de corriger ce que l'on pouvait reprocher au premier épisode. Et c'est finalement assez dommage de constater que le résultat est un cran en dessous du ce que donnait le premier épisode.

Dans Darksiders 2, vous incarnez Death (Mort), l'un des quatre cavaliers de l'Apocalypse. La classe quoi, sauf que face à War (Guerre) dans le premier épisode, le charisme du bonhomme en prend un coup. Il en va de même pour le scénario, constituant l'éternel alibi du beat'em all là où le premier épisode arrivait à nous surprendre. Je vais terminer sur le troisième et dernier point faible du jeu avant de m'attarder sur ses points forts : la durée de vie. Si cette dernière a été considérablement agrandie - comptez 25 heures au minimum pour en voir le bout - le rythme de jeu s'en est également ressenti. On se retrouve ainsi assez vite avec des systèmes redondants et, surtout, on perd cette belle progression "à la Zelda" où on avolue grâce à la récupération de nouvelles armes.
Darksiders 2 propose également de nombreuses armes, mais on y perd le côté stratégique du premier épisode.

Heureusement, pour le reste, c'est toujours aussi bon : le système de combat est à la fois simple, facile à maitriser, et jamais totalement redondant. Les donjons à traverser son biens bourrins, mais mettent également vos méninges à rude épreuve, sans jamais les vriller et vous dégouter de l'aventure.

On progresse ainsi d'heure en heure sans vraiment voir passer le temps, mais également sans vraiment prendre un pied intersidéral. Darksiders 2 est donc bon, très bon même... Mais vu la qualité du premier, j'aurais voulu de l'exceptionnel. J'en attendais peut-être trop.

Un point sur cette mouture Wii U : en gros, il n'y a pas grand chose à ajouter. Certes, le jeu intègre des DLC déjà existants, mais c'est le seul argument qui justifie le prix plus élevé du jeu lors de sa sortie. Car pour ce qui est de la mablette, a part un inventaire inutile à avoir constamment sous les yeux, il n'y a rien qui privilégie cette plate-forme à une autre. Afficher la carte sur la mablette est certes peu original... mais merde, ça aurait tout de même été bien plus pratique que l'inventaire.
bon petit jeu

Darksiders 2

Darksiders 2 est un très bon jeu, sans toutefois être du niveau du premier épisode. Cette adaptation Wii U n'est pas plus utile que les autres versions, mais le tout reste de bonne qualité.

La note : 4/6 (bon petit jeu)