Voilà un jeu au titre qui pousse à se poser des questions. Decap Attack, comme son nom l'indique, vous met dans la peau d'un protagoniste sans tête, dans un jeu de plates-formes bien barré.

Dès le premier niveau, tout est posé : un monde mélangeant humour et glauque, qui fait un peu penser à ce que pourra donner Sleepy Hollow de Tim Burton, quelques années plus tard au cinéma.

Vous incarnez une créature, Chuck D. Head, crée par le docteur Franck N. Stein. Votre but est simple, vaincre le gros vilain Max D. Cap qui a pris le contrôle de votre île !
Le scénario est simple, mais suffit amplement pour un jeu de plate-formes. Le tout est bien débile, et c'est le principal.

Decap Attack sur Megadrive, un petit jeu de plate-formes barré.
Decap Attack sur Megadrive, un petit jeu de plate-formes barré.

Niveau réalisation, le tout fait un peu amateur. Les sprites sont très nets et les décors assez peu variés, on dirait presque un homebrew plutôt qu'un jeu vraiment officiel. A cela s'ajoute une maniabilité assez raide, et vous comprendrez que Decap Attack ne peut vous intéresser que pour son humour décalé et son monde à part.
Tout comme dans un Mario, vous pourrez sauter sur les ennemis pour les tuer, ou bien leur donner des coups d'intestins, ce qui est alors du plus bel effet. De temps à autre, vous pourrez trouver une tête de mort que vous pourrez lancer tel un boomerang.

L'humour décalé ne suffit cependant pas à pallier l'ennui qui s'infiltre sournoisement au gré des parties.
On regrette amèrement que plus de travail n'ait pas été effectué en vue d'améliorer le gameplay qui manque cruellement d'originalité, tout comme le level design.
à peine moyen

Decap Attack

Decap Attack est l'un de ces petits jeux méconnus car très moyens, qui compensent leur relative médiocrité par un humour très agréable. A essayer, mais peu risque d'accrocher vraiment.

La note : 2/6 (à peine moyen)