Après une adaptation perfectible mais tout de même incontournable, DoDonpachi revient dans une seconde adaptation Saturn tout bonnement parfaite.

On reprend les mêmes et on recommence ! Ainsi, nos trois avions fétiches sont toujours présents à l'appel : le rouge au tir étroit mais puissant, le bleu plus faiblard mais qui balance plus large, et le vert qui constitue un bon intermédiaire. En sus, il permet de tirer sur le côté où penche le vaisseau, proposant un gameplay très particulier.
On doit ensuite choisir laquelle des deux armes sera la plus puissante : le tir simple ou le tir concentré.

Rappelons que la particularité de la série fait que lorsque vous tapotez sur le bouton de tir, ce dernier ratisse plus large mais est plus faible tandis que lorsque vous restez appuyé il se concentre et devient plus puissant. De plus, votre vitesse de déplacement se réduit lorsque votre tir se concentre, rendant l'évitement des boulettes plus précis.
C'est principalement cette innovation de gameplay, véritable marque de fabrique de la série, qui fait l'attrait de ce jeu légendaire.
Vous disposez également d'une smart bomb qui peut avoir deux états : un simple appui sur la touche balance une bombe classique, mais si vous appuyez en même temps sur le bouton de tir, vous aurez un mega shoot concentré durant quelques secondes.

DoDonpachi : la crème du Manic !
DoDonpachi : la crème du Manic !

La réalisation est hors pair. Contrairement à la première version Saturn - rappelons que l'original est sorti en arcade - qui ralentissait très régulièrement, ici, malgré les centaines de boulettes présentes à l'écran, tout est ultra fluide. Pur jeu 2D, les niveaux s'enchainent sans temps morts. L'intensité est incroyable. Malgré le nombre de tirs, on arrive toujours à trouver un passage. Avec un peu d'apprentissage, on arrive à poser un bon score.
On regrette vraiment que le jeu n'ai pas connu une sortie hors du Japon, car il constitue la crème du manic shooter.

culte, indispensable !

DoDonpachi

Classe incarnée du Shoot'em up, Dodonpachi est tout bonnement incontournable. L'adaptation Saturn est parfaite, tout explose de partout sans ralentissements, bref, c'est du grand art. Un des meilleurs shoots de tous les temps.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)