Un jeu d'aventures horrifique sur Lynx, voilà qui a de quoi attiser la curiosité des autistes que nous sommes...

Dracula The Undead reprend la trame du livre de Bram Stoker dans un jeu d'aventures exclusif à la Lynx d'Atari. Le déroulement du jeu se veut classique : explorer, trouver et utiliser des objets qui vous permettront de continuer votre exploration et en savoir plus sur le scénario.

La narration est assez originale, et reprend certaines méthodes du cinéma de genre. Les cinéphiles penseront immédiatement à la Hammer, ne serait-ce que par les yeux de Christopher Lee - l'acteur qui a certainement le plus incarné Dracula au cinéma - présent lors de l'intro du jeu. Le scénario nous est conté par Bram Stoker lui-même, ce qui donne au jeu un côté assez atypique qui sort des sentier battus du jeu vidéo.

Dracula The Undead sur Lynx.
Dracula The Undead sur Lynx.

Et cela ne s'arrête pas là. Les capacités assez réduites de la portable d'Atari sont ici très bien utilisées pour rendre des graphismes aux couleurs sépia qui reforcent à merveille l'ambiance gothique du titre.

De là, l'aventure est classique, mais pâti surtout d'une interface assez lourde. Il faut dire qu'avec une croix directionnelle et deux boutons, il ne fallait pas s'attendre à des miracles. On est donc loin de l'ergonomie d'une souris. On utilise la croix pour déplacer son personnage tandis que les deux boutons servent à choisir les actions : regarder, utiliser, ouvrir, fermer, etc.

Le jeu n'est pas toujours évident, avec des énigmes parfois assez tordues - comme dans la plupart des jeux du genre.
Ce qui plombe l'intérêt du jeu, qui aurait mérité une bien meilleure note - voir même peut-être la note maximale - c'est sa durée de vie minuscule. Non pas que l'aventure soit courte, mais tout simplement qu'il ne possède aucun moyen de sauvegarder ! Oui, vous avez bien lu, pas de pile de sauvegarde ni même de mot de passe... Une preuve de plus que les gens de chez Atari n'avaient clairement pas les pieds sur terre en ce début des années 1990, accélérant la chute de la firme mythique.

Du coup, on se prend à explorer le manoir du comte Dracula pour avancer difficilement, le fait de devoir tout recommencer cassant net le plaisir de jeu. Si pour un Mario cela ne pose pas de problème - au contraire - la donne est totalement différente pour un jeu d'aventure.
moyen

Dracula The Undead

Dracula The Undead est un très bon jeu d'aventure sur Lynx. On fini par se faire à son ergonomie très lourde, mais l'absence de sauvegarde fait que très peu de joueurs auront le courage de terminer le jeu d'une traite.

La note : 3/6 (moyen)