Retour tant attendu de Bioware à l'Heroic Fantasy, ce Dragon Age Origins se veut être l'héritier de Baldur's Gate. Avec un papa comme ça, il y a de quoi saliver.

Le jeu est sorti sur PC et Xbox 360. Nous allons donc nous pencher sur les spécificités de cette version... Et malheureusement, cette version 360 est un bon cran en dessous de la version PC. Pourtant, ne tergiversons pas : Dragon Age Origins sur 360 reste un jeu particulièrement excellent.

Vous incarnez un garde des ombres, une faction guerrière chargée de repousser l'Enclin. Ce terme désigne des attaques de monstres qui risquent de détruire le monde des humains, elfes et autres nains. La première bataille se passe très mal - forcément - et il vous incombera la lourde tâche de rallier les différentes races sous une même égide afin de lancer l'attaque finale.

Dragon Age Origins sur Xbox 360.
Dragon Age Origins sur Xbox 360.

Le scénario s'inscrit parfaitement dans la trame généralement rencontrée dans toute oeuvre typée Heroic Fantasy, à savoir que le dénouement de l'histoire n'est jamais très compliqué à imaginer. Pourtant, il y a tout de même pas mal de suspens, et quelques retournements de situations inattendus. A l'instar du Seigneur des Anneaux, dont l'ombre suit toute votre progression, on se demande plus "comment ça va arriver" que "ce qui va arriver".

Le gros point noir de cette version 360, c'est sa réalisation. Annoncé en 2004, il est clair que Dragon Age Origins accuse le poids des années. Les textures sont assez simplistes et les personnages très peu expressifs. Tellement que l'on se prend à faire marcher son imagination, un peu comme dans les vieux RPG des années 16 bits. Et c'est peut-être en cela que le jeu retrouve une certaine force qui nous pousse à continuer sans relâche.

De plus, on retrouve le savoir-faire incomparable de Bioware dans les dialogues, et surtout les choix multiples. Le scénario vous offrira donc par moment des choix cornéliens, mais jamais totalement manichéens. Contrairement à un Falble II où tout est soit noir, soit blanc, ici vos actions pourront faire le bien comme le mal... et le plus souvent les deux.
Curieusement, cette profondeur est moindre que dans Mass Effect, on sent clairement que le scénario se veut très linéaire... Cela évite toutefois de se retrouver perdu, comme dans bon nombre de RPG à l'américaine (Two Worlds quand tu nous tient).
Reste que le jeu dispose de plusieurs fins différentes, en fonction des actions réalisées durant tout le jeu.

Un RPG de facture assez classique, mais vraiment génial.
Un RPG de facture assez classique, mais vraiment génial.

Le système de combat a également été simplifié par rapport à la version PC. Exit la vue du dessus, du coup, on se retrouve avec un côté action beaucoup plus prononcé, le tout étant beaucoup moins maniable. La difficulté se voit donc réduite, mais le leveling est toujours bel et bien présent.

Malgré ces faiblesses, on ne décroche pas de l'aventure, où la narration est particulièrement réussie. Mieux que cela, on ne se prend pas à rechercher les quêtes et à savoir où aller, on a vraiment l'impression que le jeu s'adapte à vos choix.
Les musiques sont particulièrement épiques et magnifiques, ce qui renforce encore un peu plus l'ambiance génial du titre.

La durée de vie est moyenne. Si vous faites toutes les quêtes annexes, vous allez y passer des dizaines d'heures. L'aventure principe, quant à elle, se torche en une trentaine d'heures, ce qui laisse déjà de quoi voir venir.
Excellent !

Dragon Age Origins

Dragon Age Origins, sans être la nouvelle référence du genre de beaucoup attendaient, reste un RPG particulièrement excellent et addictif. Bavard, il s'attarde plus sur le scénario - somme toute classique - plutôt que sur des combats pas vraiment tactiques.

La note : 5/6 (Excellent !)