Trouver des jeux sur GP32 n'est pas évident. Alors quand on en trouve un, qui est de plus très compréhensible, on en profite !

En voyant les graphismes, le jeu respire une 2D nostalgique qui souffle en plein dans les bronches du joueur. Malheureusement, dès la première partie, l'excitation laisse place à la désillusion.

Pourtant, c'était bien parti : les graphismes sont fins, avec une touche typiquement 16 bits vraiment agréable. Le tout vous place dans un monde clairement baigné d'heroic fantasy faite de grandes épées et des combats bien sanglants. Tout cela est présenté au travers de cut-scènes en images fixes plutôt réussies, mais incompréhensibles pour ceux qui ne comprennent pas le coréen. Mais voilà, l'habit ne fait pas le moine...

Dungeon & Guarder sur GP32.
Dungeon & Guarder sur GP32.

Les niveaux se ressemblent tous, et surtout, votre personnage dispose d'un nombre beaucoup trop restreint de coups pour pouvoir vous sauver de l'ennui. Et ce ne sont pas les adversaires - tous identiques ou presque - qui vous venir sauver l'ensemble. L'animation est saccadée au possible et la musique très redondante. Bref, ce Dungeon Guarder est une énorme déception.

Ainsi, les niveaux s'enchainent et se ressemblent. La difficulté est assez basse, sauf contre les boss, où cela devient par contre franchement déséquilibré. Encore un point négatif à mettre sur le dos de ces pauvres développeurs coréens qui ont décidément encore beaucoup à apprendre.
à peine moyen

Dungeon & Guarder

Encore un jeu qui ne va certainement pas détrôner les émulateurs sur GP32. Partant d'un bon principe, Dungeon Guarder propose un gameplay beaucoup trop morne pour pouvoir prétendre à une note correcte.

La note : 2/6 (à peine moyen)