Eh oui, Dynamite Deka a été retitré Dire Hard Arcade par chez nous.

Le scénario est donc repris à Piège de Cristal, le premier film de la série des Die Hard avec le fameux John McLane. Ici l'action est à l'image du film : très soutenue.
Le jeu alterne les scènes vidéo (que l'on peut passer par simple pression d'une touche) et les parties de baston. Ces dernières se font généralement dans des arènes plutôt petites, mais on n'est jamais gêné par le décor. Et justement, dans ces décors on trouve tout plein de choses à foutre sur la gueule des adversaires : téléviseurs, poubelles, battes de baseball, etc.

La maniabilité est le gros point fort du jeu. Votre personnage répond au doigt et à l'oeil. Les combos sortent parfaitement bien, ce qui donne au soft un côté jubilatoire que l'on retrouve dans tous les bons beat'em all.
Vous avez trois boutons : un pour les poings, un pour les pieds et un dernier pour sauter. En combinant vous pourrez faire toutes sortes de prises : chopper l'ennemi et lui exploser la tête par terre est un bon exemple.
L'humour n'a pas non plus été oublié puisque vous pourrez donner - et prendre, ce qui est moins drôle - des coups de pieds dans les couilles, ce qui immobilise la personne frappée pendant quelques secondes.

Dynamite Deka, alias Die Hard Arcade chez nous.
Dynamite Deka, alias Die Hard Arcade chez nous.

Entre les phases de baston sont disséminés des quick time events, à l'image d'un Shenmue sur Dreamcast. Très simples, ils demandent d'appuyer sur le bouton au bon moment pour frapper un ennemi avant que ce ne soit lui qui le fasse. Si vous ratez, vous êtes bons pour devoir l'affronter.
Le jeu est assez court, mais c'est le genre qui veut ça. Il bénéficie en revanche d'un excellent replay value, surtout à deux.
Excellent !

Dynamite Deka (Die Hard Arcade)

Dynamite Deka / Die Hard Arcade fait partie des incontournables du beat'em all sur Saturn. Si la réalisation tout en 3D fait maintenant peine à voir, la qualité reste, ce qui est le principal.

La note : 5/6 (Excellent !)