Extrêmement populaire au Japon, la franchise Gundam a connu moult adaptations vidéoludiques dont la plupart ne virent jamais le jour sur le vieux continent. C’est donc avec une grande joie que les fans de mechas virent débarquer en 2007 Dynasty Warriors Gundam…

Si l’on devait trouver un point commun à tous les mangas Gundam, ce serait incontestablement de mettre en scène quelques mechas surpuissants pour décimer les autres mobile suits en rafale. Dans cette optique, l’alliance entre Dynasty Warriors et la franchise susnommée ne pouvait que donner un jeu fidèle à l’esprit originel de la série de chez Sunrise. C’est donc avec un plaisir non dissimulé que vous allez pouvoir dézinguer des centaines d’armures mobiles ennemies en ne recevant que peu de dégâts. Les surfaces de combat se découpent en plusieurs zones dans lesquelles vous devez vous débarrasser d’un certain nombre d’adversaires pour voir apparaitre un boss que vous devrez également détruire. Une fois que ce sera chose faite, la zone vous appartiendra et pourra recevoir vos renforts.

Plusieurs armes seront à votre disposition. Vous devrez donc constamment jongler entre l’arme de mêlée et l’arme de jet. On aurait cependant apprécié que cette dernière dispose d’un lock un peu plus efficace que celui en place, puisque vous en viendrez rapidement à n’utiliser que votre armement de contact. S’ajoutera à ces deux possibilités une attaque spéciale spécifique à chaque Gundam, que vous pourrez déclencher au moyen d’une jauge se remplissant petit à petit dès lors que vous détruisez des adversaires. En fonction de vos prouesses, vous gagnerez un certain nombre de points et d’expérience, permettant à votre pilote/mecha d’augmenter ses stats. Il vous sera également possible de customiser ces derniers grâce à des pièces trouvées sur les champs de bataille.

Dynasty Warriors Gundam sur Xbox 360.
Dynasty Warriors Gundam sur Xbox 360.

Le soft contient deux modes de jeu principaux. Le mode officiel suit la trame de la série et vous proposera d’incarner Amuro Ray dans quatre longues missions le mettant aux prises avec Char. Le mode original, quant à lui, représentera une bonne opportunité de rassembler des personnages en provenance de nombreuses séries Gundam (comme Heero Yuy avec son armure Wing Zero) dans une intrigue inédite et relativement bien ficelée. On appréciera d’ailleurs la remarquable retranscription des personnalités des différents protagonistes, particulièrement fidèles aux œuvres d’origine. Ces deux modes de jeu, vous mettant aux prises avec des boss extrêmement corsés, vous occuperont un bon moment, d’autant qu’il vous sera possible d’effectuer ces deux campagnes en coopératif avec l’un de vos amis. Le grand nombre de Mobile Suits/personnages à débloquer fournira au fan une bonne raison de rester scotché à son pad.

Malheureusement, ce Dynasty Warriors Gundam n’est pas exempt de tout reproche. D’une part, la prouesse technique consistant à mettre d’afficher simultanément des centaines de mechas admirablement bien modélisés sans le moindre ralentissement s’accompagne d’une pauvreté flagrante dans les décors beaucoup trop dépouillés. On aurait également apprécié des ennemis dotés d’une IA un poil supérieure, puisque ces derniers resteront immobiles en attendant de se prendre le coup de sabre qui les enverra à la ferraille. Le même constat s’applique à vos alliés particulièrement inefficaces. Du coup, il se dégage du soft un sentiment de répétitivité qui ne fera que s’amplifier au fil des heures de jeu.
moyen

Dynasty Warriors Gundam

Malgré cela, Dynasty Warriors Gundam reste un beat’em all diablement défoulant qui ne pourra que ravir les fans de la franchise. Les autres, en revanche, passeront leur chemin…

La note : 3/6 (moyen)