Les jeux où il faut faire deviner des choses sont légion, et bien loin de Dessinez C’est Gagner, pas mal d’entre eux proposent des mécaniques plutôt originales. El Bazar est de ceux-ci.

Une édition assez cheap


La boite est grande, mais ne contient finalement que très peu de matériel. La taille permet de justifier le prix de vente. Mais ce n’est pas vraiment un soucis quand le jeu est bon, non ? Reste que pour un party game, c’est un format assez volumineux qui aurait été plus sympa en petit format, ne serait-ce que pour pouvoir le trimballer chez les copains.

Les dessins sont plutôt jolis, mais un peu vieillots et, surtout, c’est l’infographie qui est très limite, assez pauvre, et qui ne met pas le jeu en valeur. L’ensemble ne fait donc pas forcément très envie, et c’est bien dommage.

Des morceaux de bois et un bout de ficelle pour faire deviner...


C’est bien connu, face aux party games, on n’est loin d’être tous égaux. C’est notamment le cas pour les jeux où il faut faire deviner un mot en le dessinant.

Tout le sel de El Bazar, c’est qu’il ne va pas vous demander de dessiner, parler ou mimer, mais plutôt de vous laisser vous débrouiller avec quelques cubes en bois de différentes couleurs et une ficelle.

Voilà ce qui est à votre disposition pour faire deviner des trucs !
Voilà ce qui est à votre disposition pour faire deviner des trucs !

Vous tirez une carte, et devez faire deviner ce qui y est représenté. Premier bémol, vu que la carte propose une illustration plutôt qu’un mot (certainement pour faciliter la traduction du jeu pour l’export), on ne sait parfois pas trop ce que c’est : une mouche ou une abeille ? Un mouton ou un bélier ?

Heureusement, la grande majorité des cartes ne pose pas de problème. Reste que si vous avez un mauvais joueur autour de la table, il pourra se faire un plaisir de vous contredire.

Pas si facile...


Le truc, c’est qu’au fil des cartes, on se rend compte que l’ensemble reste tout de même très très figuratif. On ne fait deviner que des objets, mais pas des concepts, des titres ou autres choses plus abstraites. Il faut dire qu’avec uniquement des morceaux de bois, cela aurait été compliqué...

Et forcément, on peste sans arrêt sur les pièces qu’il nous manque, et que l’on aimerais bien avoir. On se dit même qu’il est impossible de faire deviner ça avec juste ces quelques foutus morceaux de bois !

Parce qu’il n’y a pas deux pièces de bois identiques, il va vous falloir vous triturer les méninges pour arriver à faire devenir certains objets ou animaux.

Vous le reconnaissez ?
Vous le reconnaissez ?

C’est souvent assez fun et on sourit de l’air dépité du joueur qui n’a pas réussi à faire deviner sa carte. Au contraire, on est fier de soi lorsque l’on a réussi à faire deviner quelque chose !

Comme toujours, on finit par ne plus vraiment compter les points pour uniquement laisser le plaisir de la découverte.

Toutefois, il faut quelques parties pour pouvoir prendre le jeu en main. Comprendre comment utiliser au mieux les cubes demande du temps et de l’expérience, car lors des premières parties, on fait un peu tout le temps la même chose : un truc avec quatre pattes, “un chien ?”, “un cheval ?”, “un chat ?”, et à force, on finit par trouver. ça marche, mais pour le fun, on repassera.

La concurrence est rude


Finalement, le principal point faible de El Bazar, c’est sa concurrence. En 2007, lors de sa sortie, c’est un jeu très original et malin qui, à ma connaissance, n’a pas vraiment d’alternative.

Mais depuis, de l’eau à coulé sous les pont et de nouveaux jeux se sont ajoutés sur les étagères. Et parmis ces derniers, on a notamment Concept et surtout Imagine, beaucoup plus variés et finalement plus accessibles et immédiats dans leur prise en main.


Et la petite souris, vous l'auriez reconnue ?
Et la petite souris, vous l'auriez reconnue ?



El Bazar, un jeu pour 3-8 joueurs de Roberto Fraga et Florence Fraga, illustré par Max Ducos, Marcin Piwowarski, édité par Blackrock Games pour des parties d'environ 30 min.
Age conseillé : 6+.
moyen

El Bazar

Sorti en 2007, El Bazar a plutôt mal vieilli. La faute à des ténors du genre qui sont venus proposer des mécaniques sensiblement identiques, mais tellement plus efficaces ! Reste un jeu sympathique, mais qui demande quelques tours de chauffe avant de réellement pouvoir faire quelque chose avec ces foutus petits morceaux de bois !

La note : 3/6 (moyen)