A l'annonce d'Epic Mickey Power of Illusion sur 3DS, un seul nom vient à l'esprit : Castle of Illusion sur Megadrive. Seulement voilà, donner une suite spirituelle à ce hit énorme, ce n'est ce qu'il y a de plus simple à faire.

Castle of Illusion est sorti en 1990 sur Megadrive et a émerveillé toute une génération de joueurs. Reprendre le flambeau quelques vingt-deux ans plus tard n'est pas une mince affaire.

Epic Mickey Power of Illusion continue sur la série des Epic Mickey, où notre souris dispose d'un pinceau lui permettant de donner vie à des objets et intervenir sur des éléments du décor. Et l'écran tactile de la 3DS s'y prête bien ? Eh bien, en fait, non.

Epic Mickey Power of Illusion
Epic Mickey Power of Illusion

Sur l'écran du bas se trouve un plan du niveau. On y trouve également des éléments que l'on peut faire apparaitre ou disparaitre. De quoi dégager le chemin quand on en a besoin. Seulement voilà, il faut sans arrêt dessiner ou effacer des choses au stylet, et finalement, ça n'apporte strictement rien. On aurait donc préféré que le jeu n'utilise pas les fonctions tactiles de la console. Même chose pour l'aspect relief de la console, que l'on coupe bien vite tant il est inutile.

Pour le reste, on se retrouve avec un jeu de plates-formes classique où le gameplay reprend celui de l'opus Megadrive. Ainsi, lorsque l'on saute, il faut appuyer à nouveau sur le bouton se saut pour pouvoir assommer les adversaires. On peut également effectuer une attaque tornade ou encore tirer des coups de peinture.
Chaque niveau reprend un univers connu d'un film Disney. C'est très agréable à l'oeil, le tout soutenu par des musiques qui tiennent la route.

En plus de l'aspect plates-formes, les niveaux comportent une touche d'exploration. Déjà pour récupérer des pièces qui permettront d'augmenter les possibilités de Mickey, mais également pour retrouver des personnages connus du monde de Disney. Car c'est bien là le but principal d'Epic Mickey Power of Illusion : une vilaine sorcière à kidnappé l'ensemble des héros Disney et les a enfermés dans le château des illusions ! Forcément, c'est Mickey - et donc vous - qui va devoir sauver tout le monde.

Entre les niveaux, on se retrouve dans la forteresse où l'on peut discuter avec les personnages, qui vous confieront des quêtes. La plupart se résument à discuter avec un ou deux personnages, tandis que d'autres vous demanderont de retrouver des objets dans certains niveaux. Ainsi, pour compléter l'ensemble des quêtes du jeu - et ainsi augmenter ses niveaux - il faut faire plusieurs fois les niveaux. Le tout m'a fait quelque peu penser à Suikoden sur Playstation, tout proportion gradée, bien entendu. Dans tous les cas, on se prend au jeu.

Et heureusement... Car in fine Epic Mickey Power of Illusion ne compte qu'un nombre plutôt limité de niveaux, la durée de vie étant très faible.
moyen

Epic Mickey Power of Illusion

Epic Mickey Power of Illusion est un petit jeu de plates-formes sympathique, mais sans plus. Sa durée de vie est faible, mais ce n'est finalement pas ce qui gène le plus : malgré des graphismes supers sympas, il se révèle bien trop bancal sur bien des points.

La note : 3/6 (moyen)