Après le succès d'Extreme-G, Probe Entertainment remet le couvert avec une suite logiquement nommée Extreme-G 2, mais que l'on nomme XG2 pour faire plus tendance.

Extreme-G 2 sort juste avant Wipeout 64. Si les joueurs Nintendo 64 pouvaient se targuer d'avoir une exclusivité de grande qualité avec Extreme G, ils auront maintenant également la cartouche du grand rival, issu du monde Playstation.

Autant dire que Extreme-G 2 a la pression lors de sa sortie. Les petits gars de Probe Entertainment se sont donc dépassés pour proposer un jeu qui fait mieux que son illustre prédécesseur sur pratiquement tous les points.

Extreme-G2 sur Nintendo 64.
Extreme-G2 sur Nintendo 64.

La réalisation est un cran au dessus. On retrouve les couleurs chatoyantes qui identifient clairement la série, avec en plus des effets de lumière particulièrement réussis. La musique reste de l'espèce de trance moisie mais rythmée. De ce côté là, je ne peux pas vraiment me prononcer tant je n'aime pas ce genre de musique. Dans tous les cas, ça colle à l'ambiance.

La maniabilité est plus précise, l'ensemble étant immédiatement accessible y compris pour un manchot des jeux de course comme moi. Un vrai réglal.

Enfin, les tracés des circuits ont été énormément travaillés, permettant une conduite nerveuse, peaufinée par de très nombreux raccourcis et autres itinéraires secondaires.

Bref, un sans faute ? Oui, presque. En tout cas sur le papier, car face à un mastodonte comme Wipeout, le jeu peine à tenir le haut du pavé. Mais finalement, est-ce bien important ? Extreme-G 2 reste l'un des meilleurs jeu de courses sur la Nintendo 64.
culte, indispensable !

Extreme-G 2

Extreme-G 2 fait mieux que le premier opus on l'améliorant sur pratiquement tous les points. Toutefois, il aura moins marqué son époque, ne bénéficiant pas de l'effet de surprise dont avait bénéficié le premier opus.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)