Après un premier épisode très remarqué puisque pouvant enfin rivaliser avec l'incroyable Street Fighter 2, SNK nous propose un Fatal Fury 2 qui enfonce le clou et continue de faire entrer la série dans la Légende.

"Again, Legendary Men... Return". La voix digitalisée, d'une qualité exceptionnelle pour l'époque, résonne encore dans les oreilles des joueurs du début des années 1990.
Nanti d'une réalisation encore plus impressionnante que son prédécesseur, Fatal Fury nous revient pour définitivement encrer SNK comme un développeur capable de proposer la seule réelle alternative à Capcom en terme de gameplay dans un VS Fighting.

Les sprites sont bien plus gros, les animations sont bien plus détaillées. Le gameplay reste old school, mais évolue lui aussi. Deux boutons pour les poings, deux autres pour les pieds. Les coups un peu bizarres sont éliminés, maintenant, le Crack Shoot se fait avec un quart de tour et non plus des diagonales que l'on n'arrivait à faire que par chance.
Reste que les coups sont toujours aussi précis à sortir, nous sommes encore loin des King Of Fighters que nous pouvons êtres amenés à connaitre maintenant.

Again, Legendary Men... Return.
Again, Legendary Men... Return.

Le combat sur deux plans est toujours présent, et toujours aussi discutable. Cela apporte peut-être une finesse de gameplay en plus, mais pour la plupart des joueurs il est assez lourd d'avoir à régulièrement se croiser sur des plans différents.
Côté personnages jouables, ça a explosé. La présentation est toujours la même : avec les personnages visibles de la tête aux pieds. Huit personnages sont maintenant présents, les trois d'origine sont toujours sélectionnables et restent les héros principaux : Terry, Handy et Joe.
culte, indispensable !

Fatal Fury 2

Fatal Fury 2 sera rapidement suivit par le Special, un épisode quasi identique qui apporte d'innombrables retouches. Ne nous mèprenons tout de même pas : Fatal Fury 2 est une bombe, qui est toujours aussi plaisante à jouer.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)