Adapter un jeu de baston 2D sur une console portable n'est vraiment pas chose aisée. SNK s'en tire bien, tout en proposant un jeu basique, mais agréable à jouer.

SNK nous avait déjà prouvé avec King Of Fighters R1 qu'il était possible d'adapter un jeu de baston 2D sur une console noir et blanc équipée de seulement deux boutons.
Avec la sortie de la version couleur de sa console portable, SNK continue sur sa lancée et propose une suite à son King of Fighters ainsi qu'un Fatal Fury.
Cela peut étonner les habitués, qui savent que les Fatal Fury ont été abandonnés au profit des KOF, voir des Mark of the Wolves un peu plus tard.

Reste que ce Fatal Fury First Contact revient aux sources du genre en proposant du jeu un-contre-un sans team battle.
Les graphismes sont un peu plus fins que sur console noir et blanc, l'arrivée de la couleur permettant bien des choses. La musique est par contre bien ratée, et ne suit absolument pas l'action. Par exemple, elle ne s'arrête ni ne se modifie à la fin d'un combat. Les voix digitalisées sont absentes pour des raisons techniques évidentes, mais les bruitages restent honorables.

La maniabilité est aux petits ognons. On a la joie de retrouver, sur chacun des onze personnages sélectionnables, les coups qu'on leur connaissait sur MVS.
Le stick à microswitchs fait toujours des merveilles, et rappelle énormément celui de la NeoGeo CD. Les coups sortent donc bien, et la présence de seulement deux boutons - un pour les poings et un pour les pieds - limite certes l'action, mais la rend tout à fait acceptable.
bon petit jeu

Fatal Fury First Contact

Fatal Fury First Contact est un bon jeu, qui souffre d'un gameplay efficace mais trop limité. Dans le même genre, on lui préfèrera clairement King Of Fighters R2, encore plus réussi.

La note : 4/6 (bon petit jeu)