Même s'il vient de sortir, c'est avec nostalgie que l'on essaie God Hand, pour la simple et bonne raison que c'est le dernier jeu du studio Clover, que Capcom a décidé de fermer puisqu'il le jugeait non rentable.

Okami proposait une aventure onirique, superbe estampe japonaise animée vous berçant dans l'esprit zen du pays du soleil levant.
En gros, God Hand est tout l'inverse. Pour cette dernière production, les développeurs de chez Clover ont joué la carte du old school pur et dur, en nous proposant un bon gros beat'em all des familles, totalement pas original, mais tellement efficace...

Playstation 2 oblige, on est en 3D, mais avec tout ce qui fait le charme des jeux en 2D comme Double Dragon ou Final Fight. Ainsi, vous évoluez dans des niveaux emprunts d'une ambiance western où il vous faudra claquer un maximum de méchants pas beaux totalement décérébrés.
Le scénario est en lui-même un clein d'oeil au genre. Les réactions sont exagérées, les ficelles énormes et les rebondissements sont souvent ingénieusement barrés. Imaginez-vous en train de sauver un allié qui vient de se faire mordre pas un chiouaoua violet empoisonné, et cela vous donnera une petite idée de l'ambiance du jeu.

God Hand : une bon beat'em all old school.
God Hand : une bon beat'em all old school.

Le gameplay est basique, mais très efficace, les bourre-pif s'enchaînent bien. Vous pouvez même apprendre de nouvelles attaques, et customiser totalement vos boutons. Ainsi, vous pourrez avoir une configuration unique ! On regrette par contre la complexité de cette dernière : on ne sait jamais vraiment quoi mettre.
Et quand on voit la difficulté très élevée du jeu, on se dit qu'il vaut mieux avoir des coups bien configurés. C'est simple, un boss vous demandera dix, quinze, vingt essais pour en venir à bout ! Stressant n'est-il pas ?
God Hand est donc un vrai jeu de hardcore gamers, de ceux qui ne se laissent pas avoir facilement et demanderont un effort énorme de la part du joueur pour garder sa manette en état pour pouvoir progresser.

On peut terminer par le goût amer que l'on a dans la bouche lorsque l'on s'essaie à l'oeuvre d'un développeur qui n'est plus.
A l'origine de jeux originaux comme Viewtiful Joe, Clover avait su s'imposer comme une valeur sûre du monde vidéoludique, sachant innover là où beaucoup reprochent des suites à rallonge sans âme ni saveur. Espérons que les différents responsables du studio pourront retrouver cette liberté d'expression tout juste perdue et nous apporter la fraîcheur qu'ils nous ont jusque là proposé.
bon petit jeu

God Hand

God Hand est une déclaration d'amour aux vieux jeux de baston d'antant. Fun et agréable à jouer, il vous demandera par contre des nerfs d'acier tant sa difficulté est surhumaine.

La note : 4/6 (bon petit jeu)