Développé par la Team Blaze, ce petit jeu vous propose de vous foutre sur la gueule au sein d'une école, le tout sur l'écran de votre petite GP32.

L'introduction met les choses au point : chaque combattant est présenté via une petite animation bien pêchue, signalant que le jeu ne va ni se prendre la tête, ni faire dans la dentelle.

On commence par choisir son personnage parmi les six disponibles. Trois autres sont également à débloquer. Bien entendu, chacun propose un look différent, et surtout des caractéristiques qui lui sont exclusives.
Une fois choisi, c'est parti ! Et là, on on s'étonne de trouver un beat'em all en vue du dessus, et non d'une vue de côté plus classique. De plus, le tout se passe dans une salle de classe, parfaitement !

GP Fight sur GP32.
GP Fight sur GP32.

L'idée est simple : il ne peut en rester qu'un. On retrouve donc le principe d'un Power Stone 2 : dans un décor libre, on doit combattre les trois autres adversaires, d'abord avec ses poings, mais ensuite avec tout ce qui va vous tomber entre les mains : balais, tronçonneuse, batte de baseball etc.

Les graphismes sont simples, mais efficaces. Le tout transpire l'inspiration manga : les personnages ont les grosses têtes typiques de l'humour nippon, avec les mimiques qui vont bien.
Malheureusement, le tout est beaucoup trop brouillon pour pouvoir réellement faire prendre la sauce. C'est bien dommage, car on sent que les développeurs ont voulu faire bien. Cela ne suffit pas.


L'ensemble est très brouillon.
L'ensemble est très brouillon.

à peine moyen

GP Fight

GP Fight est un petit jeu. Malheureusement, il n'est clairement pas assez intéressant en terme de gameplay pour pouvoir vous faire allumer régulièrement votre GP32.

La note : 2/6 (à peine moyen)