Cet épisode de la série des Gran Turismo a clairement été pris pour une arlésienne... Imaginez, sorti en 2009, on l'attendait depuis 2004 !

Eh oui, ce Gran Turismo portable devait sortir en même temps que la PSP. La campagne publicitaire de l'époque, vantant les mérites de la portable, affichait même nombre d'écrans du jeu.
Finalement, on apprend que les équipes de Polyphony Digital mettent le projet de côté pour se consacrer aux nouveaux épisodes sur console de salon (dont Gran Turismo 5, que l'on attendra un sacré paquet de temps aussi).

Les plus mauvaises langues avanceront que les développeurs n'arrivent pas à retranscrire ce qui fait l'essence même du jeu sur console de salon. On peut toutefois nuancer ces propos, puisque les versions Playstation sont des monstres d'immersivité.


Et justement, c'est peut être cette immersion qui manque à ce Gran Turismo portable. La faute au support ? Peut-être, mais également à une énorme lacune : l'absence de mode carrière. Oui, vous avez bien lu, vous ne pouvez faire que des courses uniques. La durée de vie reste tout de même très correcte, car il y a tout de même la bagatelle de 35 circuits (avec pas mal de variantes), et surtout 800 voitures.

800 caisses modélisées, voilà qui explique les temps de développement faramineux du jeu... Mais cela les légitime-t-il pour autant ? A priori non, d'autant que la plupart datent d'avant 2004, ce qui est assez dommage et ajoute à l'incompréhension de l'attente de sortie du titre.

Le tout est savamment distillé pour vous procurer une durée de vie énorme. Ainsi, vous ne pouvez côtoyer que quatre constructeurs par jour, en fonction de vos courses. Du coup, il va falloir jouer très régulièrement pour tout essayer. De même, il va falloir en faire des tours de piste pour ramener assez d'argent et ainsi être à même de vous payer les plus belles voitures. Une durée de vie un peu trop artificielle, mais les amateurs du genre apprécieront.

La réalisation est superbe... Mais où est le mode carrière ?!?
La réalisation est superbe... Mais où est le mode carrière ?!?

Côté gameplay, c'est toujours aussi énorme. Certes, les options de configuration de vos véhicules ont fondu comme neige au soleil dans la transition sur portable, mais le reste est bel et bien présent : c'est de la simulation pure.

La réalisation, autre marque de fabrique de la série, est également très bonne, bien que perfectible. Les décors et la piste sont assez dépouillés, mais les véhicules sont bien modélisés. Reste un aliasing parfois désagréable.
Les temps de chargement sont vraiment longs, mais une fois copié sur la carte mémoire le jeu devient beaucoup plus acceptable.
moyen

Gran Turismo

Avec ce Gran Turismo portable, Polyphony Digital persiste à nous proposer des moitiés de jeu. Après Gran Turismo 4 Prologue sur PS3, on commence à vraiment s'impatienter. Espérons que les prochains volets seront à la hauteur des premiers épisodes de la série.

La note : 3/6 (moyen)