Après un tour très remarqué sur Playstation 2, le hit d'Activision arrive sur 360. Le portage est identique, avec quelques chansons en plus.

Guitar Hero, une légende, tout simplement. Il est étonnant de voir une nouvelle série être érigée au rang de culte en si peu temps.
La tentation était trop belle pour Activision de gagner quelques pepettes en plus en permettant aux joueurs 360 d'avoir leur version du jeu.

Guitar Hero II ne change pas d'un poil de la version PS2. Seules cinq chansons ont été ajoutées : Life Wasted (Pearl Jam), Hush (Deep Purple), Rock And Roll Hoochie Koo (Rick Dirringer), Salvation (Rancid), Possum Kingdoms (The Toadies), Dead (My Chemical Romance), Billion Dollar Babies (Alice Cooper) et The Trooper (Iron Maiden).
Du facilement oubliable au culte, les ajouts sont plutôt sympa.

Guitar Hero 2, une bonne adaptation 360.
Guitar Hero 2, une bonne adaptation 360.

L'autre nouveauté vient principalement du fait de la présence d'une nouvelle guitare. Exit la Gibson SG, ici c'est une X-Plorer, à l'allure beaucoup plus "métal". La sangle est plus longue, et pour le coup beaucoup plus pratique pour un adulte (ou un punk). La forme est à l'image des vrais modèles : la X-Plorer ne permet pas de jouer assis, et dispose d'une tenue très différente de la SG. A mes yeux cette dernière est bien meilleure, mais ce n'est qu'une question de goût.

Le reste du jeu est totalement identique. La playlist choisie est assez discutable. Pourquoi prendre des chansons secondaires dans le répertoire de groupes ultra connus comme Niravana plutôt que de prendre leurs gros titres ?
Autre chose : les chansons sont rejouées, afin de pouvoir faire clairement entendre chaque fausse note que vous faites. Instrumentalement, c'est irréprochable. Les voix sont par contre une autre histoire ; la plupart sont excellentes et très bien imitées, mais d'autres sont beaucoup plus difficiles à accepter. On pense notamment à la version de Killing In The Name de Rage Against The Machine. N'est pas Zach de la Rocha qui veut ! De plus, les paroles ont été changées, pour éviter les quelques gros mots de la version originale... Assez pitoyable.

En dehors de ces petits moins sur lesquels on passe aisément l'éponge, c'est toujours aussi jubilatoire.
Il est également à souligner que le jeu convient à n'importe quel type de public, la difficulté étant particulièrement large, du très simple à l'injouable.


La gratte est jolie, mais moins pratique que la SG.
La gratte est jolie, mais moins pratique que la SG.


La volumineuse boite du jeu.
La volumineuse boite du jeu.

culte, indispensable !

Guitar Hero II

Pour ce deuxième épisode, tout a été fait pour continuer la série sur ses bonnes bases. Dommage que la seule nouveauté viennent du mode multi qui permet de faire la guitare solo / rythmique ou la guitare et la basse.
Pour le reste, c'est incontournable, seul comme à plusieurs.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)