Les Guitar Hero s'enchainent, et finissent malheureusement par se ressembler un peu trop.

Il faut dire qu'une fois le gameplay posé, il est assez difficile de le renouveler... Cet épisode est donc le sixième, et même s'il revient un peu plus aux sources rock'n roll des premiers opus et délaisse l'écart un peu trop grand public des deux précédents épisodes (Guitar Hero 5 et surtout World Tour), il n'est pas parvenu à me redonner la flamme qui m'avait illuminé il y a maintenant quelques années.

L'ambiance est pourtant toujours aussi sympa, avec cette fois un côté Brutal Legend très prononcé. Un comble quand on sait qu'Activision n'a jamais voulu éditer le jeu de Tim Schafer en prétextant qu'un jeu sur le rock, ça ne se vendrait pas...
Reste que les commentaires sont narrés par un Philippe Manoeuvre visiblement motivé, mais pas du tout rock'n roll au niveau du ton de la voix.

Guitar Hero Warriors of Rock sur Xbox 360.
Guitar Hero Warriors of Rock sur Xbox 360.

Les changements tiennent principalement au déroulement du jeu. Chaque niveau est orienté autour d'un personnage qui va "rock'n rollement s'émanciper". A chaque personnage correspond grosso modo un style musical. Cela pouvait être une bonne idée sur le papier, mais une fois la guitare en main c'est plus chiant qu'autre chose.

Imaginez, moi qui ne suis pas fan pour un sou de hard rock FM, de devoir me taper 6 ou 7 morceaux pour valider le niveau du gros lourdeau de service... vous me suivez ? Au contraire, les niveaux bien rythmés avec du Arch Enemy ou encore Pantera m'ont clairement plu. Mention spéciale à la présence de Snot qui m'a vraiment fait plaisir, le groupe n'étant pas très connu.

Au niveau du gameplay, on a également quelques trucs sympas, avec principalement des spécificités à chaque personnage : déclencher plus rapidement le boost, pouvoir monter son nombre d'étoiles, ne pas perdre son combo à la première note loupée, etc. Autant de choses qui donnent un petit côté nouveau au jeu vraiment bienvenu.
De même, une fois le jeu terminé une première fois, il faut tout terminer avec cette fois 40 étoiles par niveau (vous verrez, ça va vite puisque les pouvoirs de tous les personnages sont combinés : la puissance !), ce qui permet au passage de bien rallonger la durée de vie.

Autre chose qui m'a marqué : l'horreur de devoir se taper trois chansons à la suite de Megadeth, l'un des groupes les plus has been que je connaisse... Voilà, avec ça je viens de me faire plein de copains pour la vie !
Bref, pour résumer, un Guitar Hero, cela tient principalement en sa playlist, et de ce côté, j'ai été assez déçu. Je retourne donc à mon bon vieux Guitar Hero Metallica.
bon petit jeu

Guitar Hero Warriors of Rock

Guitar Hero Warriors of Rock revient à un mode plus hard rock, mais le gameplay n'arrive pas à se renouveler. De plus, le fait de regrouper les niveaux par styles est à réserver aux joueurs les plus éclectiques musicalement sous peine de faire une crise de nerfs face à un genre qui ne vous plais pas.

La note : 4/6 (bon petit jeu)