Gunlord, c'est l'un des bébés de la NG:Dev Team, un groupe de développeurs allemands spécialisés dans le développement sur des vieilles machines, et plus particulièrement sur NeoGeo et Dreamcast.

Gunlord est d'abord sorti au format MVS en décembre 2011 pour se voir adapter sur Dreamcast en juin de l'année suivante. Forcément, niveau prix, on s'y retrouve bien mieux sur la console de Sega.

Jusque là, la NG:Dev Team nous avait habitué à des shoot'em up : d'abord Last Hope, puis Dux ou encore Fast Striker. Chaque jeu a un modèle, et les productions qui nous intéressent ici respirent plus l'hommage que l’œuvre totalement originale. C'est un parti-pris tout à fait acceptable.

Gunlord sur Dreamcast.
Gunlord sur Dreamcast.

Avec Gunlord, c'est le run'n gun et plus particulièrement la série des Turrican qui est ici "homagée". Un changement total d'univers où il est toutefois toujours question de old school.

Le personnage se manie particulièrement bien : les tirs ratissent large et on nettoie l'écran sans trop de problèmes. On peut bien entendu changer d'arme via divers items lâchés ça et là, chacun proposant ses spécificités. Du grand classique.

Les niveaux sont longs, et le level design est assez soigné. En bref, j'ai beaucoup plus apprécié Gunlord que n'importe quelle autre production du développeur allemand. Le résultat est à mes yeux beaucoup plus abouti. Déjà visuellement, le tout est très lisible, ce qui avait grandement nuit à Dux par exemple. La difficulté est également bien mieux dosée : sans être trop facile, la progression se fait sans trop de heurts.

L'un des jeux les plus sympas de la NG:dev Team.
L'un des jeux les plus sympas de la NG:dev Team.

La durée de vie est prometteuse : avec neuf niveaux, il y a de quoi voir venir, car les 2 continus disponibles en début de partie vous demanderont une bonne dose de dextérité pour ne pas avoir à les utiliser trop vite. Sur ces niveaux, il faut noter que le second propose une phase de shoot'em up assez agréable, quoi qu'assez courte.

Parmi les regrets, on peut mentionner une certaine redondance après avoir enchainé quelques parties. Le gros point noir pour moi, et une fois de plus, c'est cette satanée musique "techno trans" typique des années 1980 qui ne convient absolument pas à l'ambiance survoltée du titre.
bon petit jeu

Gunlord

Gunlord est un bon petit jeu, qui n'a pas à rougir face aux productions du début des années 1990. Une belle réussite pour NG:Dev Team.

La note : 4/6 (bon petit jeu)