Parfois, on se passerait bien de certaines innovations. Gyrodine sur Famicom illustre parfaitement cette affirmation.

Dans ce jeu, vous pilotez un hélico. Immédiatement, le nom de Tiger Heli nous vient immédiatement en tête. Pourtant, cette adaptation d'un jeu sorti à l'origine en arcade diffère énormément du hit de Irem.

Cela se traduit principalement par une maniabilité plutôt originale, puisqu'elle se rapproche énormément du maniement d'un réel hélicoptère. Un shoot'em up axé simulation alors ? Non, tout de même pas.

Gyrodine sur Famicom.
Gyrodine sur Famicom.

Ainsi, aller vers l'avant est très rapide, mais pour faire machine arrière, il va falloir être patient. Du coup, on se retrouve souvent dans des situations épineuses où l'on manque de temps pour se retirer et éviter les tirs ou les ennemis.
Même chose pour les déplacement latéraux. Rapides, il permettent surtout d'orienter son tir. Mais là encore, il faudra attendre un petit peu pour que le tir change de direction, ce qui fait souvent manquer de précision.

Côté tirs, on dispose de deux attaques différentes. La première est le tir frontal, aérien. Le second permet de tirer au sol, avec une rafale de balles. Le soucis c'est qu'il faut bien prévoir, et cela ralenti énormément votre hélico.

Tout cela fait que Gyrodine est clairement oubliable, tout simplement parce que cette maniabilité atypique a plus tendance à irriter le joueur qu'à l'intéresser.
Sans parler de la réalisation technique très peu lumineuse. Les graphismes sont très sommaires et peu originaux, et la musique... Euh, ah ! En fait il n'y en a pas.
Là dessus, Taito aurait pu nous sortir quelque chose de bien plus sympa.


Des graphismes plus que sommaires.
Des graphismes plus que sommaires.

à peine moyen

Gyrodine

Gyrodine sur Famicom n'est clairement pas intéressant. Sa maniabilité est peut-être originale, mais le résultat n'est clairement pas fun.

La note : 2/6 (à peine moyen)