Encore un shoot adapté de l'arcade. Cette fois, c'est le développeur d'origine qui s'occupe du portage : Taito. Un gage de qualité.

Heavy Unit lorgne clairement du côté de R-Type, tout en insistant sur ce qui fait la particularité du titre d'Irem : la mémoire. En effet, ici cet aspect du jeu est poussé à son paroxysme : si votre vaisseau n'est pas placé correctement, c'est la mort assurée. Le jeu est donc extrêmement difficile dans les premières parties, mais avec un peu d'expérience, on apprend peu à peu la configuration des niveaux pour progresser plutôt correctement.

L'autre originalité du titre, c'est la possibilité de se transformer. Tout comme le feront des Macross plus tard, grâce à certaines options vous pouvez transformer votre vaisseau en gros mecha. Il est bien plus puissant, mais également beaucoup plus gros et constitue donc une bien meilleure cible pour les adversaires. Les plus prudents éviteront donc cette transformation pour se concentrer sur le jeu en lui-même.

Heavy Unit sur PC Engine.
Heavy Unit sur PC Engine.

Les options sont classiques, avec un vaisseau très lent, que l'on peut fort heureusement accélérer grâce à des options de type S.
Graphiquement, c'est sublime, ce shoot à scrolling horizontal n'a pas grand chose à envier à R-Type, dont il reprend également l'inspiration graphique.

A noter qu'une version Megadrive est également disponible, mais les développeurs - d'autres que Taito - ont pris énormément de libertés quant à l'adaptation, tant au niveau du level design que des graphismes ou des musiques. Globalement, cette adaptation n'est pas à la hauteur de la version PC Engine.
moyen

Heavy Unit

Heavy Unit est un bon shoot, pas exceptionnel, mais il conviendra toutefois à tous les fans de shoots old school, de ceux qui demandent de l'apprentissage pour pouvoir progresser.

La note : 3/6 (moyen)