La série Homefront se tape une réputation calamiteuse... Pourtant, une fois manette en main, c'est tout à fait sympathique !

Mais pourquoi tant de haine ?


Le premier Homefront, sorti sur PC, Xbox 360 et Playstation 3, avait été un four commercial. On lui reprochait principalement une durée de vie trop courte et un manque d'originalité flagrant.

Il faut dire aussi pour sa défense qu'il était sorti au milieu de douzaines de FPS futuristes, et avait bien du mal à se hisser du côté des meilleurs. Pourtant, c'était très loin d'être une daube.

Certains quartiers sont très pauvres...
Certains quartiers sont très pauvres...

Cinq ans après ce premier épisode, on voit tout de même une suite pointer le bout de ses pixels. Homefront The Revolution fait peau neuve, notamment de part une équipe de développement totalement renouvelée.

Viva la Révolution !


La séquence d'introduction d'écrit parfaitement bien les choses : dans un futur proche, la Corée du Nord a envahi le monde et le domine maintenant.

L'action de Homefront The Revolution se passe intégralement dans la ville de Philadelphie, totalement occupée par les "Nord-Co".

D'autres quartiers sont beaucoup plus riches.
D'autres quartiers sont beaucoup plus riches.

Vous incarnez une jeune recrue fraichement engagée dans la résistance. Et, forcément, vous allez basculer dans un truc bien plus grand et côtoyer très rapidement les plus hautes sphères de cette insurrection... Sauf que tout est géré de façon très artisanale, et face à la puissance énorme des Nord-Coréens, votre action fait bien pâle figure...

Recyclage plutôt que révolution


Homefront The Revolution est un jeu de son époque. Comprenez par là que contrairement à son titre, il ne va rien révolutionner du tout en termes de jeu vidéo.

Au contraire, il va faire comme bon nombre de blockbusters : se contenter de piocher ça et là les recettes d'autres blockbusters et recycler tout cela à sa sauce.

Les personnages sont plutôt bien travaillés.
Les personnages sont plutôt bien travaillés.

Cela ne veut toutefois pas dire que c'est mauvais, c'est juste que cela manque parfois de profondeur.

Libérez les quartiers !


Ce qui est plutôt sympa, c'est que les quartiers du jeu vous demandent d'adapter votre façon de jouer, le jeu n'est donc pas trop monotone, comme peuvent souvent l'être les FPS.

Dans tous les cas, vous aurez un objectif ultime : faire monter le niveau d'insurrection dans le quartier en question. Pour cela, quoi de mieux que d'abattre des gradés Nord-co, saboter les dispositifs d'alarme ou allumer les radios pour diffuser les ondes de la Résistance ?

Certaines zones de la ville sont totalement ravagées. Et là, on tire à vue.
Certaines zones de la ville sont totalement ravagées. Et là, on tire à vue.

Vous pourrez également lier des pâtés de maison à votre cause en activant des bâtiments, un peu à la manière d'un Assassin's Creed.

Des environnements différents qui influencent sur le gameplay


Sauf que les quartiers sont assez différents les uns des autres. Certains sont interdits à la population. Vos adversaires tirent donc à vue. Vous pouvez donc rentrer plus facilement dans le lard, mais ce serait alors vous exposer à une alarme qui attirerait pas mal d'autres adversaires.

Dans les zones résidentielles, il va vous falloir être beaucoup plus discret, car si vous vous faites remarquer, vous déclenchez également l'alarme, pour avoir cette fois pas mal de soldats à vos trousses.

La réalisation de Homefront The Revolution est très correcte.
La réalisation de Homefront The Revolution est très correcte.

Cela apporte assez de variété au jeu pour vous donner envie de continuer. On prend plaisir à essayer de trouver comment se hisser aux avants-postes et libérer une partie des quartiers.

De plus, plus le niveau d'insurrection monte, moins vous avez à faire dans la dentelle, ce qui suis généralement votre état d'esprit : au départ on tente de la jouer fine, pour finalement rentrer dans le tas.


Dans le jeu, on peut même jouer à Time Splitters 2 ! Mais bon, ça pique un peu les yeux.
Dans le jeu, on peut même jouer à Time Splitters 2 ! Mais bon, ça pique un peu les yeux.

bon petit jeu

Homefront The Revolution

Homefront The Revolution est plutôt une bonne surprise. Certes, le côté futuriste est totalement rabâché, mais le gameplay reste assez solide pour nous donner envie de passer de quartier en quartier dans cette ville de Philadelphie si décadente.

La note : 4/6 (bon petit jeu)