Un peu moins d'un an après la version Dreamcast, Ikaruga arrive sur Game Cube dans une très belle adaptation.

On prend donc énormément de plaisir à redécouvrir ce qui est devenu un classique du genre, et surtout un jeu qui n'a pas d'équivalent en terme de gameplay.

Car sous ses airs de shoot'em up classiques, Ikaruga tranche radicalement avec ses pairs, comme l'avait fait Radiant Silvergun en son temps.
Toute la finesse du jeu tient en deux couleurs : noir et blanc. Vous pouvez alterner la couleur de votre vaisseau qui se voit insensible aux boulettes de la même couleur que lui. De la même façon, les adversaires de couleur contraire seront plus faibles. On peut également parler du système de scoring qui est un petit bijou à lui tout seul. Basé sur les chaînes et les couleurs, il demande un sacré temps d'apprentissage de la part du joueur pour arriver à le maitriser.

Ikaruga sur Game Cube.
Ikaruga sur Game Cube.

La réalisation était déjà excellente sur Dreamcast, elle l'est tout autant sur Game Cube. Les graphismes en 3D sont splendides, avec une touche vraiment particulière qui permet de démarquer visuellement le jeu de la concurrence.

Chose très appréciable, cette version d'Ikaruga est sortie en version PAL. Malheureusement, le portage est vraiment moyen, avec un passage en 50Hz qui laisse de sales traces. Le mieux est donc d'opter pour une version Japonaise, beaucoup plus jouable.
culte, indispensable !

Ikaruga en quelques mots

Ikaruga est un mythe qu'il ne faut surtout pas rater. Bien plus facile à trouver sur Game Cube que sur Dreamcast pour une qualité égale, il vous le faut ! C'est un ordre !

La note : 6/6 (culte, indispensable !)