Après la très bonne série des Sly sur Playstation 2, Sucker Punch s'attaque à un genre sensiblement différent : le gros jeu d'action.

Développeur sous le giron de Sony, Sucker Punch était quelque peu attendu au tournant. Il faut dire que Infamous se devait de donner envie d'acheter une Playstation 3, la console ayant finalement assez peu d'exclusivités.

En plein coeur de l’Amérique, la ville où va évoluer Cole, le héros de notre histoire, est en proie à bien des problèmes. Eh oui, elle vient juste d'exploser ! Et pas n'importe quelle explosion les amis, une décharge électrique géante ! Notre pauvre Cole se trouve être au centre de cette explosion, comme nous l'expliquera le scénario. La ville a ensuite été bloquée par l'armée pour devenir un merdier sans nom où seule la force a le dernier mot.

Infamous sur Playstation 3.
Infamous sur Playstation 3.

Pour ce pan du jeu, on passera assez vite, puisqu'Infamous se plante assez régulièrement de ce côté là : personnages peu charismatiques et scénario bidon au possible qui laisse une vague impression de déjà vu. Pourtant, le fait de se découvrir des pouvoirs - en l’occurrence celui de manier les décharges électriques - aurait pu donner quelque chose de plus grisant. Certes, ça l'est, mais le côté bancal du tout savate correctement ce petit plaisir.

En revanche, là où le jeu se révèle plutôt bon, c'est au niveau du gameplay. Peu à peu, vous prenez conscience de vos pouvoirs et apprenez à les maitriser. Le tout se passe dans un monde ouvert qui fait penser à Assassin's Creed. Crapahuter le long des façades sera d'ailleurs un sport récurrent durant toute partie d'Infamous.
Cole dispose de plusieurs façons d'attaquer, au corps à corps, mais également à distance, ce qui est beaucoup moins risqué pour vous.

Régulièrement, il vous faudra également faire des choix moraux : le bien ou le mal. Et une fois de plus, je vais pester comme j'ai hurlé contre Fable : c'est purement manichéen. Comprenez que vous actions sont soit gentilles au possible, soit d'une méchanceté totalement gratuite, ce qui coupe court à toute empathie possible.
moyen

Infamous

C'est peut-être ce trop grand classicisme et ce manque d'empathie qui a fait que je n'ai pas plus accroché que cela à Infamous. Le titre est efficace, mais trop maladroit en bien des endroits pour devenir un fer de lance de la Playstation 3.

La note : 3/6 (moyen)