Fin 1995, le Virtual Boy de Nintendo, sorti à peine un an auparavant est déjà en train de sombrer dans l'océan sans fond des consoles oubliées aux côtés de l'Atari 5200 et de la 3DO... Atlus sort alors un jeu qui, à défaut de faire remonter les ventes déjà dans le rouge (héhé) depuis bien longtemps, offrira aux possesseurs de Virtual Boy un jeu, un vrai. Ce jeu c'est Jack Bros.

Jack Bros est un jeu basé sur des personnages déjà existants dans les jeux Atlus. Un peu comme les Chocobos avaient eu leurs jeux (Square s'était rendu compte que ça marchait plutôt pas mal), eh bien les personnages de cette cartouche sont en réalité les mascottes de la série Megami Tensei : Jack Frost et Jack O'Lantern. Dans le jeu on a droit également à un troisième frère nommé Jack Skelton.

L'histoire est ici ultra-simple et tient sur timbre-poste : les trois frères sont venus dans le monde des humains pour Halloween, ils se sont bien amusés mais ont oublié l'heure. Ils sont donc obligés de retraverser le monde des enfers pour pouvoir retrouver leur logis. Basique mais amplement suffisant (on n'est pas dans un RPG, ici, non mais des fois)

Jack Bros, excellent titre sur Virtual Boy !
Jack Bros, excellent titre sur Virtual Boy !

Donc Jack Bros qu'est ce que c'est ? Un principe tout bète : on sélectionne d'abord son personnage et ensuite on débarque dans les niveaux. Ceux ci sont des labyrinthes (à difficultés croissante) dans lesquels sont disséminées des clés. Une fois toutes les clés de l'étage ramassées on passe au niveau du dessous (ben oui, l'enfer on y descend, on y monte pas).

Quand on finit un certain nombre d'étages, on doit affronter un boss. Celui-ci battu on reçoit un mot de passe (une grosse innovation parce qu'il faut savoir que la plupart des jeux VB ne le proposent pas) puis on passe au niveau suivant, et ainsi de suite.

Alors bien sûr, dans les labyrinthes en question on doit y affronter des monstres, qui diffèrent selon chaque niveau, et qui ont en général tous des tètes pas possibles. Chaque frère possède ses capacités propres : tir plus long (ce qui implique en général qu'il est moins puissant) ou plus court (qui est en général plus puissant).

Il faut ainsi faire un choix hautement stratégique (enfin pas trop quand même, on est pas chez Tri-Ace ici) qui influera sur le style de jeu dans les parties, et qui est aussi en général significatif du style de joueur : celui qui préfère ne voir les ennemis que de loin, quitte à ce qu'ils mettent plus de temps à mourir, ou celui qui préfère y aller carrément, et foncer dans le tas.

Mine de rien toutes ces petites choses vous mettent déjà la puce à l'oreille du genre "On est sur Virtual Boy, y a sûrement un truc qui va clocher". Et bien non, justement. C'est une réussite.

Niveau gameplay c'est de l'or en barre : les commandes répondent au doigt et à l'œil (ou seulement au doigt, ça dépend de votre résistance à la fatigue visuelle imposée par l'engin) et on prend un plaisir fou à dégommer les ennemis et à promener les Jack dans les labyrinthes. Un modèle que bon nombre de jeux Virtual Boy auraient bien fait de copier...

Niveau visuel aussi c'est du tout bon : les sprites sont beaux, les frères ont un design très mignon (même Jack Skelton ne fait pas peur, c'est dire), les ennemis sont vraiment fendards à regarder et les boss sont de taille respectable. Les environnements non plus ne sont pas en reste, car même si le fond reste noir les plate-formes, elles, changent en fonction du niveau (bois, glace, métal, etc...).

Au niveau sonore c'est un régal, et par rapport aux autres jeux la différence est saisissante : oui, il existe des jeux Virtual Boy où le son est audible, Jack Bros est de ceux là. Les musiques sont entraînantes et même franchement excellentes, les effets sonores sont au poil et franchement, ce n'est pas pour déplaire.

Reste que c'est sur Virtual Boy. Si vous êtes absolument allergique au rouge et noir (non, pas le roman de Stendhal) et que la 3D relief vous file des migraines, il vaut mieux que vous ne tentiez pas. Mais vous passez à côté de quelque chose. Sincèrement.
culte, indispensable !

Jack Bros

Pour conclure, je dirais que ce jeu est un des meilleurs du Virtual Boy, à ranger aux côtés des Warioland et Vertical Force, bien qu'il soit rarement reconnu comme tel. Niveau côte, malheureusement, c'est un des jeux les plus chers de la machine, et en plus pas facile à dégotter. Compter au grand minimum dans les 150 euros pour l'acquérir. La qualité a un prix...

La note : 6/6 (culte, indispensable !)