King Arthur and the Knights of Justice est un jeu d'aventure développé par Manley & Associates, il sera publié par Enix uniquement sur le territoire américain. C'est d'ailleurs la première fois que l'éditeur japonais va publier le jeu d'une entreprise américaine.

King Arthur and the Knights of Justice, c'est d'abord une série animée mettant en scène une équipe de football américain qui se retrouve balancée au pays du Roi Arthur... à la place du Roi Arthur. Le vrai roi, ainsi que l'ensemble des Chevaliers de la Table Tonde, on été emprisonnés dans une caverne par la vilaine Morgane. Et forcément, cela va être à vous de les délivrer, en marchant sur leurs pas !

La première chose à faire, c'est déjà de définir qui va vous accompagner. Vous devez donc choisir deux chevaliers parmi les membres de votre équipe. De là, la première vraie quête sera de trouver l'épée Excalibur... Il vous faut donc vous rendre au nord-ouest pour parler à la Dame du Lac. Cette dernière vous demande de faire vos preuves et d'aller vaincre un Dragon. Devant l'entrée du donjon, la route est barré par un sortilège de Morgane ! Vous devrez aller requérir l'aide de Merlin, au château, qui vous demandera d'aller chercher quatre ingrédients dans les bois.
In fine, vous devez récupérer les douze clés qui permettront de briser le sortilège et redonner sa liberté au vrai Roi Arthur.

King Arthur and the Knights of Justice sur Super Nintendo.
King Arthur and the Knights of Justice sur Super Nintendo.

Et là, vous commencez à comprendre le principe de déroulement du jeu. L'ensemble se base grosso-modo sur celui d'un jeu d'aventure classique, comme Zelda par exemple, sans jamais s'en inspirer directement. Le soucis, c'est que les quêtes sont tout le temps du même type "ramener tel(s) objet(s)". Point.
En vue du dessus, on avance, on se bat, et on cherche des items ou son chemin. Le gros soucis, c'est que c'est vite très redondant et que l'on peine parfois à trouver la motivation pour continuer.

De plus, la difficulté est parfois très mal gérée. La plupart du temps, le challenge est quasiment inexistant, mais parfois, contre certains boss notamment, cela sera une autre paires de manches. On sent que le jeu se destine principalement au même public que celui du dessin animé, c'est à dire les enfants, mais les développeurs manquaient visiblement d'expérience.

Visuellement, le jeu est totalement emprunt de Moyen-Âge, aucune allusion contemporaine n'est faite, à part peut-être le look des personnages qui sont clairement jeunes et ancrés dans les années 1990, ce qui est finalement à tout à fait normal. Aucune allusion au foot, ce qui m'a énormément plu et rassuré, moi qui hais cordialement ce sport.
Les graphismes sont parfois un peu simplistes, mais proposent des artworks souvent très chouettes.
moyen

King Arthur and the Knights of Justice

King Arthur and the Knights of Justice sur Super Nintendo propose un petit jeu d'aventure sans prétention. Abordable, il est relativement agréable, pour qui ne craint pas trop le côté extrêmement redondant des différentes quêtes qui vous sont confiées.

La note : 3/6 (moyen)