Nouvel épisode de la série et premier à voir le jour sur 3DS, Kingdom Hearts 3D : Dream Drop Distance propose un jeu toujours aussi efficace, mais qui ne prend pas un seul risque.

Kingdom Hearts est une série assez particulière. Déjà, son mix entre les univers Disney et Final Fantasy est à la fois attirant et déstabilisant. Encore plus bizarre est son scénario qui, au gré des épisodes, devient de plus en plus complexe et finalement impossible (et inutile ?) à suivre.

Pour ce Kingdom Hearts 3D : Dream Drop Distance, on n'échappe pas à la règle, bien au contraire. Le jeu fourmille de références aux précédents épisodes, pour finalement proposer un scénario paradoxalement aussi léger qu'indigeste tant il part dans tous les sens.

Kingdom Hearts 3D : Dream Drop Distance sur Nintendo 3DS.
Kingdom Hearts 3D : Dream Drop Distance sur Nintendo 3DS.

Vu comme cela, on pourrait se dire que le jeu est raté... Cela serait sans prendre en compte le fait que la série marque par son univers et son gameplay, pas par son scénario. Le cocktail d'action et de jeu de rôles fonctionne toujours aussi bien. Seulement cette fois, exit les équipiers issus du monde Disney, place à des animaux aux allures psychédéliques. Tout cela permet aux développeurs de Square-Enix de nous proposer un pan de jeu à la Nintendogs, heureusement facultatif tant il est inintéressant.

Les mondes traversés sont assez peu nombreux, avec seulement six à votre disposition en plus de la désormais célèbre Ville de Traverse. Je vous laisse la surprise des univers Disney traversés, puisque c'est une fois de plus le point fort du jeu.

La durée de vie est assez faible, avec une bonne quinzaine d'heures pour en voir le bout, mais c'est déjà bien assez puisqu'au bout d'un moment, le jeu ne sait absolument pas se renouveler - chose que j'ai également regretté dans les précédents épisodes.

Il y a pire que ça : en voulant proposer deux scénarii parallèles, au travers de Riku et Sora, les développeurs ont fait voler en éclat toute notion de rythme. Le principe est aussi simple qu'idiot : vous disposez d'un temps limité avec chaque personnage, si bien que serez amené à switcher régulièrement de l'un à l'autre sans en avoir le choix. C'est vraiment dommage, d'autant que lors d'un combat contre un boss par exemple, vous devrez recommencer au début.
bon petit jeu

Kingdom Hearts 3D : Dream Drop Distance

Kingdom Hearts 3D : Dream Drop Distance ne prend aucun risque. Certes assez court, il évite l'effet de lassitude que m'ont procuré les précédents épisodes. Toutefois, cela reste très redondant ; sans parler du scénario, toujours aussi complexe et finalement inutile. Reste des mondes vraiment sympas soulignés par une réalisation excellente.

La note : 4/6 (bon petit jeu)