Kirby, la petit boule rose la plus mignonne du jeu vidéo, revient dans une aventure entièrement réalisée en pâte à modeler.

Souvenez-vous de Kirby au fil de l'aventure sur Wii, où le truc rose nous proposait une aventure adorable dans des décors entièrement réalisés en laine ? Eh bien ici, exit la laine, place à la pâte à modeler !

Kirby et le pinceau arc-en-ciel se démarque donc déjà par son aspect graphique. Difficile de ne pas tomber sous le charme devant une direction artistique aussi adorable, et finalement très originale ! L'ensemble rappelle clairement les Wallace & Gromit. Avouez qu'il y a pire comme référence.

Kirby et le pinceau arc-en-ciel sur Wii U.
Kirby et le pinceau arc-en-ciel sur Wii U.

Pour le reste, on retrouve le monde classique de Kirby, avec ses monstres habituels, et surtout la capacité de notre petite bouboule de bouffer plein de trucs et de prendre les capacités de ses adversaires.

Sauf que là, on ne joue pas Kirby, on ne fait que le diriger. Et cela fait une sacrée différence ! En le touchant, on le fait bouger, mais ce couillon étant encore plus con que d'habitude, il va falloir l'aider à chaque instant pour lui faire passer les gouffres et tout le toutim qui permettra d'arriver à la fin de chaque niveau.

Et pour ce faire, on s'arme de son stylet, on brandi sa tablette et on trace des traits dans tous les sens sur l'écran histoire de donner les bonnes direction et cette foutue boule rose qui ne semble parfois rien comprendre. Et là, l'habitué des jeux vidéo qu je suis est quelque peu perdu. Sans manette digne de ce nom, je me retrouve au niveau de dextérité de n'importe quel humain. C'est à dire pas grand chose.

Une belle leçon d'humilité pour un jeu toujours rafraîchissant et dont les niveaux se renouvellent régulièrement pour proposer une aventure assez longue et surtout très agréable.
bon petit jeu

Kirby et le pinceau arc-en-ciel

Kirby et le pinceau arc-en-ciel n'est pas le jeu du siècle, mais son côté "je m'énerve en gribouillant sur ma tablette" a quelque chose de grisant. Sans parler du l'aspect visuel qui constitue la plus belle réussite du titre.

La note : 4/6 (bon petit jeu)