Ce n'est pas le fait que Kula World soit un bon petit puzzle game qui a fait sa renommée, mais plutôt sa rareté auprès des collectionneurs tâchant de mettre la main dessus.

Le principe de Kula World est plutôt simple : vous dirigez un ballon sur des surfaces généralement très alambiquées, mais permettant toujours un déplacement au case par case. Tout parait normal jusque là, sauf que le jeu n'est pas soumis aux lois habituelles de l’apesanteur. Ainsi, en avançant au bout d'une ligne, vous vous dites que vous allez tomber dans le vide. Eh bien non, au contraire, votre ballon reste collé à la surface et se retrouve de l'autre côté du bloc.

Vous pouvez donc vous balader un peu partout, sur le sol, les murs, et le plafond. Le but ? Ramasser le plus rapidement possible les petits bonus, et surtout trouver les clés qui ouvriront la sortie du niveau.
Au gré des niveaux, de nouvelles particularités font leur apparition, avec notamment des pics, et mêmes des blocs qui semblent inaccessibles. Il vous faut alors utiliser les illusions d'optique qui vous feront paraitre les blocs en face moins loin : un petit coup de saut, et l'affaire est dans le sac !

Vu comme ça, ça parait très simple, mais le jeu est long, et surtout très agréable à parcourir. Ici, il n'est pas question de dextérité, mais de logique et d’appréhension du décor.

Un dernier petit mot sur l'aspect collection. Il y a des jeux, on ne sait pas vraiment pourquoi, qui deviennent très rares et difficiles à trouver. Du coup, les collectionneurs mettent des sommes folles pour se les procurer. Kula World fait partie de ces quelques jeux - aux côtés des Suikoden et autres Final Fantasy VII - a se revendre à prix d'or. Heureusement, le temps a passé, et les prix de folie sont devenus une 30aine d'euros tout au plus, ce qui est déjà largement assez pour un jeu Playstation.
bon petit jeu

Kula World

Kula World, en dehors de sa rareté, est un excellent petit puzzle game, simple et rafraichissant.

La note : 4/6 (bon petit jeu)